Richesse oblige
EAN13
9791022610216
ISBN
979-10-226-1021-6
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Collection
Bibliothèque nordique
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
295 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Dans les petites communautés, il y en a toujours un par génération qui se fait remarquer par son goût pour le chaos. Pendant des années l’engeance historique de l’île où je suis née, celle que l’on montrait du doigt lorsqu’un truc prenait feu ou disparaissait, ça a été moi, Blanche de Rigny. C’est à mon grand-père que je dois un nom de famille aussi singulier, alors que les gens de chez moi, en allant toujours au plus près pour se marier, s’appellent quasiment tous pareil. Ça aurait dû m’interpeller, mais ça ne l’a pas fait, peut-être parce que notre famille paraissait aussi endémique que notre bruyère ou nos petits moutons noirs… Ça aurait dû pourtant…

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des petits-enfants encore plus riches, et, parfois, des descendants inconnus toujours aussi pauvres, mais qui pourraient légitimement hériter ! La famille de Blanche a poussé tel un petit rameau discret au pied d’un arbre généalogique particulièrement laid et invasif qui s’est nourri pendant un siècle et demi de mensonges, d’exploitation et de combines. Qu’arriverait-il si elle en élaguait toutes les branches pourries ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
17 avril 2020

Si l'arbre était pourri ...

Paris, janvier 2020, Blanche se rend à un enterrement attendu : celui de sa tante quasi centenaire. Paris, janvier 1870, Auguste se rend à un enterrement annoncé : le sien, il est mobilisé. Entre ces deux êtres, un arbre généalogique ...

Lire la suite

par (Libraire)
17 avril 2020

Si l'arbre était pourri ...

Paris, janvier 2020, Blanche se rend à un enterrement attendu : celui de sa tante quasi centenaire. Paris, janvier 1870, Auguste se rend à un enterrement annoncé : le sien, il est mobilisé. Entre ces deux êtres, un arbre généalogique ...

Lire la suite

par (Libraire)
26 février 2020

Un coup de maître !

Quel lien peut-il exister entre Blanche de Rigny, native de l'île d'Ouessant, et une famille richissime du même nom à Paris ? La réponse se situe quelques générations plus tôt, mais pour Blanche, le changement de vie, ce sera aujourd'hui. ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

29 avril 2020

Une véritable épopée sociale

Retrouvez le verbe enthousiaste du grand succès "La Daronne", à travers une histoire d'héritage menée de front sur deux époques éloignées de plus de cent ans. Un polar social diablement efficace ! Irrésistible ! Guillaume

Lire la suite

14 avril 2020

Enquête

5e roman de l’auteure, et je me régale toujours autant. L’auteure alterne la vie d’Auguste de Rigny en 1870 lors du siège des Prussiens et la vie de son personnage principal, jeune femme handicapée suite à un accident et travaillant ...

Lire la suite

Aux Curiosités de Dialogues - En partenariat avec les Médiathèques de Brest
Avec Hannelore Cayre
Le , Auditorium de la médiathèque des Capucins

Hannelore Cayre sera en dédicace de 16h à 17h30 aux Curiosités de Dialogues !

Une rencontre aura ensuite lieu à l'auditorium de la médiathèque des Capucins. L'événement est gratuit, sur inscription, à l'adresse : reservation@librairiedialogues.fr
Merci de nous préciser les noms des participants, un mail et un numéro de téléphone.

La rencontre sera organisée dans le respect des consignes sanitaires, aussi nous demanderons aux participants à cette rencontre de porter des masques.

🔺

Dans les petites communautés, il y en a toujours un par génération qui se fait remarquer par son goût pour le chaos. Pendant des années l’engeance historique de l’île où je suis née, celle que l’on montrait du doigt lorsqu’un truc prenait feu ou disparaissait, ça a été moi, Blanche de Rigny. C’est à mon grand-père que je dois un nom de famille aussi singulier, alors que les gens de chez moi, en allant toujours au plus près pour se marier, s’appellent quasiment tous pareil. Ça aurait dû m’interpeller, mais ça ne l’a pas fait, peut-être parce que notre famille paraissait aussi endémique que notre bruyère ou nos petits moutons noirs… Ça aurait dû pourtant…

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des petits-enfants encore plus riches, et, parfois, des descendants inconnus toujours aussi pauvres, mais qui pourraient légitimement hériter ! La famille de Blanche a poussé tel un petit rameau discret au pied d’un arbre généalogique particulièrement laid et invasif qui s’est nourri pendant un siècle et demi de mensonges, d’exploitation et de combines. Qu’arriverait-il si elle en élaguait toutes les branches pourries ?

"Hannelore Cayre, avocate pénaliste et auteure du personnage haut en couleur et très remarqué de La Daronne, n'a pas fini de nous surprendre : c'est un coup de maître !" Annaïk

"Richesse oblige, c'est riche d'Histoire, d'humour, d'humeur, vous allez être obligés de vous y essayer !" Catherine

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Hannelore Cayre