Le charme du Maure, Enquête sur le Tractado del origen de los reyes de Granada, œuvre apocryphe attribuée à Fernando de Pulgar (Bibliothèque de l’Académie Royale Espagnole de Madrid, manuscrit 150)
Éditeur
e-Spania Books
Date de publication
Collection
Studies
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le charme du Maure

Enquête sur le Tractado del origen de los reyes de Granada, œuvre apocryphe attribuée à Fernando de Pulgar (Bibliothèque de l’Académie Royale Espagnole de Madrid, manuscrit 150)

e-Spania Books

Studies

Offres

  • Aide EAN13 : 9782919448210
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99

Dans le Tractado del origen de los reyes de Granada – offert à Isabelle la
Catholique et attribué à l’historiographe de la reine, Fernando de Pulgar –
l’auteur relate l’histoire de l’émirat de Grenade de son origine jusqu’à sa
chute, le 2 janvier 1492. Le Tractado est une œuvre peu consultée au XVIe et
au XVIIe siècle : Esteban de Garibay y fit allusion, sans l’avoir lue, dans
Los qvarenta libros del compendio historial de las chronicas y vniversal
historia de todos los Reynos de España imprimés en 1571 ; en 1622, Alonso
López de Haro utilisa le Tractado afin de rédiger la Segunda parte del
Nobiliario genealogico de los reyes y titulos de España ; deux exemplaires
manuscrits du Tractado étaient possédés par Pedro de Granada Venegas, un noble
morisque décédé en 1643. Ces dernières années, le Tractado a suscité l’intérêt
de quelques chercheurs mais aucun travail n’a été consacré à la paternité de
l’œuvre en dépit de sa singularité puisqu’elle se distingue de la Crónicade
los Reyes Católicos de Fernando de Pulgar aussi bien dans sa forme que dans
son fond. Le charme du Maure est une étude du Tractado reposant sur une double
hypothèse : Fernando de Pulgar ne peut être considéré comme l’auteur du livre
examiné ; celui-ci est l’œuvre d’un – ou de plusieurs auteurs – qui, à la fin
du XVIe siècle voire au début du XVIIe, ont écrit une histoire de l’émirat
très favorable à la famille Granada Venegas, issue du lignage musulman
Alnayar. L’auteur de l’étude accorde une grande attention à l’examen des
sources de l’œuvre et à leur contenu afin de souligner au mieux le projet
historiographique porté par le lignage Granada Venegas.

S'identifier pour envoyer des commentaires.