Le capitalisme, sans rival
EAN13
9782348055584
ISBN
978-2-348-05558-4
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
462 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le capitalisme, sans rival

La Découverte

Offres

Autre version disponible

Après avoir expliqué la fameuse courbe de l’éléphant dans Inégalités mondiales, Branko Milanovic s’intéresse ici aux grandes tendances qui orientent le destin du monde. Il analyse la dynamique du capitalisme, système qui domine désormais sans partage. Confrontant deux modèles, le capitalisme libéral (américain) et le capitalisme politique (chinois), il en montre les dérives, l’un vers la ploutocratie, l’autre vers une corruption accrue.L’argumentation repose sur la mise en perspective de nombreuses données statistiques et sur une très bonne connaissance de l’histoire. Contrairement aux prédictions d’une ancienne vulgate marxiste, les régimes dits « communistes », d’autant plus efficaces que les pays étaient à l’origine moins développés et dominés, ont rendu possible la transition entre féodalisme et capitalisme. L’une des contributions majeures de ce livre est la caractérisation du capitalisme politique, ou autoritaire (un secteur privé prédominant mais sous contrôle politique, une bureaucratie efficace au service de la croissance, l’absence d’État de droit), et de ses contradictions (une élite technocratique vs un pouvoir discrétionnaire ; une corruption endémique vs la légitimation du pouvoir).L’avenir s’annonce sombre si les tendances actuelles se prolongent (ploutocratie, marchandisation de tous les domaines de l’existence et corruption, démultipliée par la globalisation). La bifurcation vers un horizon plus radieux exigerait une politique radicale de réduction des inégalités…

S'identifier pour envoyer des commentaires.