Lâchez-nous l'utérus
Éditeur
Hachette Pratique
Date de publication
Collection
Santé
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lâchez-nous l'utérus

Hachette Pratique

Santé

Offres

  • Aide EAN13 : 9782017864615
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

    12.99

Autre version disponible

ON N’EST PAS VRAIMENT FEMME AVANT D’ÊTRE MÈRE

T’AS QUE 30 ANS,  TU VAS CHANGER D’AVIS

T’AS DÉJÀ 30 ANS, FAUT TE DÉPÊCHER !

Y A UN  PÈRE ? A QUAND LE DEUXIÈME ?

T’ES SÛRE, UN TROISIÈME ?

AH BON,  TU ALLAITES ? AH BON, TU N’ALLAITES PAS ?

ÊTRE MÈRE À 20 ANS,  C’EST IRRESPONSABLE

ÊTRE MÈRE À 40 ANS, C’EST DANGEREUX
TU VEUX PAS D’ENFANT : T’ES FÉMINISTE ? T’ES LESBIENNE ?  TU VEUX PAS D’ENFANT
?

JE PEUX TOUCHER  TON VENTRE ?

Au départ, il y avait cette question : pourquoi le fait que je ne veuille pas
d’enfant pose-t-il un problème à tout le monde, sauf à moi ? J’ai trouvé la
réponse : parce que je suis une femme en âge d’en avoir qui coche 100% des
cases du bingo procréatif. Même 50 ans après la légalisation de la pilule et
de l’avortement en France, être une femme, c’est être une mère : être
nullipare, volontaire ou plus souvent, involontaire, c’est donc être reléguée
en D2 de féminité.
Pourtant il ne suffit pas d’être mère pour qu’on vous fiche une paix très
relative - oh non… Encore faut-il être une «  bonne  » mère, selon des normes
procréatives et éducatives de plus en plus nombreuses, rigides et
contradictoires. Résultat : la plupart des mères, celles qu’on ne voit pas à
la télé ni sur Instagram, sont de plus en plus épuisées tout en se sentant de
moins en moins légitimes ( _capables_?).
Tant que l’on considèrera que la maternité n’est pas une option mais une
preuve de la féminité, tant que la parentalité restera d’abord une affaire de
femmes, donc que c’est à elles de concilier leurs douze journées, les
inégalités persisteront, non seulement entre les femmes et les hommes, mais
aussi et avant tout entre les femmes. A nous de décider qu’elles ne sont pas
une fatalité.

Fiona Schmidt est journaliste. Elle a écrit  un livre  de cuisine militant,
_Les Recettes d’une connasse_ (Grand Prix Eugénie Brazier 2017), et un essai
sur l’évolution des rapports  de séduction entre les  femmes  et les  hommes,
_L’amour après #MeToo_ , publiés chez Hachette Pratique.

S'identifier pour envoyer des commentaires.