France-Allemagne, Figures de l’intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848)
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Mondes germaniques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

France-Allemagne

Figures de l’intellectuel, entre révolution et réaction (1780-1848)

Presses Universitaires du Septentrion

Mondes germaniques

Offres

  • AideEAN13 : 9782757427613
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

Autre version disponible

De la mort de Voltaire à la révolution de 1848, les savants, philosophes et
écrivains redéfinissent leur rôle politique, dans le sillage d’une Révolution
française perçue comme étant l’œuvre des philosophes. Les intellectuels
s’interrogent sur les effets politiques de leurs textes, les conditions d’une
participation aux charges administratives et éducatives, de leur
fonctionnarisation ou d’une prise de parole qui touche un public plus large
que le cercle savant. À rebours d’une histoire qui les présente en héros sous
la forme de l’opposant ou du grand écrivain, les études réunies ici mettent en
lumière les rapports de force inhérents aux réseaux d’intellectuels et les
conceptions parfois divergentes qu’ils développent, notamment sur la pureté du
savoir théorique. À travers l’étude de certaines figures marquantes telles que
Johann Gottlieb Fichte ou Germaine de Staël, de réseaux comme celui des
membres de l’Institut ou d’événements comme l’affaire des « sept de Göttingen
», cet ouvrage éclaire aussi bien la dimension sociale que réflexive de ces
prises de position politiques. L’approche se veut ici pluridisciplinaire,
associant analyses historiques, littéraires et philosophiques ; elle met en
évidence les effets de miroirs entre intellectuels français et allemands, et
revient sur la revendication de généalogies occasionnellement
transfrontalières.

S'identifier pour envoyer des commentaires.