Féminisme et philosophie
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Folio essais
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Féminisme et philosophie

Gallimard

Folio essais

Offres

  • AideEAN13 : 9782072878022
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    7.99

  • AideEAN13 : 9782072878039
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    7.99

Autre version disponible

Sartre écrit, dans Plaidoyer pour les intellectuels, que l’intellectuel est
celui qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, quand Beauvoir – à l’évidence –
se mêle de ce qui la regarde, dans ses livres Le Deuxième Sexe, La Vieillesse.
La question sexe/genre s’impose désormais comme problème théorique, mais
l’objet de pensée échappe encore à la sérénité académique, comme à la
légitimité scientifique. L’étudiante Geneviève Fraisse a compris que la
philosophie était le bastion le plus solide, parce que le plus symbolique, de
la prérogative masculine. Alors il fallait chercher les mots possibles de
l’émancipation féministe, de la démocratie exclusive au consentement par
exemple, pour leur donner une consistance conceptuelle et les colporter sur
les chemins de l’universel. L’histoire est un bon matériau, les textes anciens
comme l’actualité récente, voire les événements tel Metoo. Car il faut
s’introduire dans la tradition pour mieux la subvertir.

S'identifier pour envoyer des commentaires.