La mosaïque d'Alexandre
EAN13
9788874399277
ISBN
978-88-7439-927-7
Éditeur
Cinq continents
Date de publication
Collection
TRESORS CACHES
Nombre de pages
115
Dimensions
34 x 24 x 1 cm
Poids
1208 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Fiches UNIMARC
S'identifier

La mosaïque d'Alexandre

Cinq continents

Tresors Caches

Offres

La mosaïque d’Alexandre est le chef-d’œuvre auquel est dédié le deuxième volume de la collection « Trésors cachés », inaugurée en 2018 avec la tasse Farnèse. Elle constitue certainement l’un des points d’attraction pour les visiteurs qui se pressent quotidiennement dans les salles du Museo Archeologico Nazionale de Naples.
Les tesselles qui la composent, plus d’un million et demi, sont disposées selon la technique de l’opus vermiculatum, c’est-à-dire qu’elles sont parfois de très petite taille, de dimensions et de formes variables, permettant les tracés sinueux et les détails minutieux, et disposées de manière asymétrique en suivant le contour des figures de façon à les faire ressortir sur le fond.
Datée du IIe siècle avant notre ère, parfois dite « Bataille d’Issos », cette mosaïque de sol fut mise au jour en 1831 à Pompéi, dans la célèbre maison du Faune. Si l’identification de la bataille demeure ouverte à toutes les hypothèses d’interprétation, l’identité des deux protagonistes fait l’unanimité : il s’agit d’Alexandre et de Darius.
Luigi Spina aborde l’œuvre en photographe, avec maestria ; il met en lumière les visages, les gestes, les détails et les expressions des hommes et des animaux, qui échappent souvent au spectateur absorbé par la lecture de l’ensemble de la scène. Yeux écarquillés et attentifs, brides parfois relâchées, fouets cinglants, mais aussi étoffes, ornements précieux, crinières tressées.
Le volume s’accompagne de contributions de Valeria Sampaolo et de Fausto Zevi, qui replacent la mosaïque dans son contexte historique et artistique et soulignent sa dimension extraordinaire au sein de l’histoire de l’art ancien.

S'identifier pour envoyer des commentaires.