L'antispécisme, « Que sais-je ? » n° 4142
Éditeur
Que sais-je ?
Date de publication
Collection
Que sais-je ?
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'antispécisme

« Que sais-je ? » n° 4142

Que sais-je ?

Que sais-je ?

Offres

  • AideEAN13 : 9782130811435
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

Autre version disponible

Trophées, nourriture, sujets d’expérimentation, ressources, souffre-douleurs,
jouets, vêtements... Depuis l’époque néolithique au moins, les hommes
considèrent les animaux comme des moyens. Pourtant, cette hégémonie de notre
espèce, dont la chasse et l’élevage industriel sont les manifestations les
plus évidentes, ignore volontairement les implications éthiques de la
révolution darwinienne. C’est ce suprémacisme humain que l’antispécisme entend
critiquer. Or, profitant de l’essor, depuis le milieu des années 2010, du
végétarisme et du véganisme, le discours indigné des antispéciste rencontre de
plus en plus d’échos, bien qu’il soit souvent accueilli de façon amusée ou
hostile. Dans ce court essai, Valéry Giroux bat en brèche les caricatures, et
montre que l’antispécisme est avant tout une base de réflexion éthique et
politique. En affirmant que l’humanité doit renoncer à certains des privilèges
qu’elle s’est injustement octroyés aux dépens des animaux, elle défend l’idée
qu’un monde délivré du spécisme serait non pas encore parfait, mais
incontestablement plus juste.

S'identifier pour envoyer des commentaires.