Les roses fauves, Roman
EAN13
9782072788918
ISBN
978-2-07-278891-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
346
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
364 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les roses fauves

Roman

De

Gallimard

Blanche

Offres

Autre version disponible

« Peu après la sortie de mon premier roman, Le cœur cousu, une lectrice m'a raconté une coutume espagnole dont j'ignorais l'existence : dans la sierra andalouse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sentait la mort venir, elle brodait un coussin en forme de cœur qu'elle bourrait de bouts de papier sur lesquels étaient écrits ses secrets. À sa mort, sa fille aînée en héritait avec l'interdiction absolue de l'ouvrir. J'ai métamorphosé cette lectrice en personnage. Lola vit seule au-dessus du bureau de poste où elle travaille, elle se dit comblée par son jardin. Dans son portefeuille, on ne trouve que des photos de ses fleurs et, dans sa chambre, trône une armoire de noces pleine des cœurs en tissu des femmes de sa lignée espagnole. Lola se demande si elle est faite de l'histoire familiale que ces cœurs interdits contiennent et dont elle ne sait rien. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés ? Il faudrait déchirer ces cœurs pour le savoir… » C. M.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
8 septembre 2020

Conte des temps modernes

Carole Martinez est une conteuse née qui arpente les méandres d'un monde où la magie cohabite avec le réel. Laissez-vous porter par la douceur de ses mots et l'odeur d'un doux parfum de rose qui vous hantera bien longtemps après ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

24 janvier 2021

Depuis Le Coeur cousu, je cherche inlassablement dans les textes de littérature ce champ lexical du fil. Les Roses fauves, le dernier roman de Carole Martinez confirme son talent de conteuse. La narratrice nous emmène en Bretagne, où elle se ...

Lire la suite

1 décembre 2020

Quel plaisir de participer à l’écriture du dernier roman de Carole Martinez. Interpellée par une carte postale d’un village breton où figure une femme qu’elle pense boiteuse, elle y loue une maison pour écrire un roman sur Barbe Bleue. Là, ...

Lire la suite

26 novembre 2020

Coup de cœur de La Chouette

Ce nouveau livre de Carole Martinez vous plongera dans son univers incroyable, fait de légendes, de malédictions, et d'histoires de famille qui façonnent les personnages du roman. En lisant les confessions remplissant le "cœur" de son aïeule, Lola Cam va ...

Lire la suite

Carole Martinez, toujours aussi formidable conteuse

En Bretagne, Lola, placide et boiteuse mène une vie solitaire, qui lorsqu’elle ne travaille pas dans son bureau de poste cultive son jardin avec application. Elle vient d’une région d’Espagne où, à l’approche de leur mort, les femmes écrivent des ...

Lire la suite

2 octobre 2020

C’est à Trébuailles, loin de son mari et de ses enfants, que Carole Martinez a décidé de s’exiler afin d’écrire son prochain roman, une réécriture de Barbe-Bleue. Elle n’a pas choisi cet endroit par hasard, mais guidée par une vieille ...

Lire la suite

Les Roses fauves – Éd. Gallimard
Avec Carole Martinez
Le , Café de la librairie Dialogues

« Peu après la sortie de mon premier roman, Le cœur cousu, une lectrice m’a raconté une coutume espagnole dont j’ignorais l’existence : dans la sierra andalouse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sentait la mort venir, elle brodait un coussin en forme de cœur qu’elle bourrait de bouts de papier sur lesquels étaient écrits ses secrets. À sa mort, sa fille aînée en héritait avec l’interdiction absolue de l’ouvrir. J’ai métamorphosé cette lectrice en personnage. »
Carole Martinez est une conteuse née qui arpente les méandres d'un monde où la magie cohabite avec le réel. Un univers porté par la douceur de ses mots et l'odeur d'un subtil parfum de rose...

✅ La jauge des événements est réduite. Pour assister à cette rencontre, l'inscription est indispensable. Envoyez-nous un mail à reservation@librairiedialogues.fr dont nous accuserons réception. Le port du masque est obligatoire.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Carole Martinez