Anaïs s'en va-t'en guerre
Éditeur
Éditions des Équateurs
Date de publication
Collection
Littérature
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anaïs s'en va-t'en guerre

Éditions des Équateurs

Littérature

Offres

  • AideEAN13 : 9782849907665
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • AideEAN13 : 9782849907672
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Anaïs est née dans une famille pas comme les autres : entre une mère
s'occupant de la mécanique et un père préférant repasser le linge. De son
enfance, elle a conservé l’odeur du troène au printemps, le divorce des
parents, le potager de son « pépé », le « chemin du blé en herbe », la plage
des Dunes du Port. À 18 ans, elle part en Inde, seule, puise en elle un
courage qu’elle ne soupçonnait pas et découvre le caractère sacré de la
nature. Elle. De ce premier voyage initiatique et décisif, elle tire une force
pour toujours et voit naître son rêve : « cultiver son jardin ». Comme si
l’errance avait provoquée chez elle le besoin de s’enraciner pour continuer à
avancer. Anaïs se met en quête d’un lopin de terre. En Bretagne évidemment !
La route est semée d’embûches, mais ni l’administration, ni la misogynie du
milieu agricole, ni les caprices du ciel ne lui font peur. En accord avec ses
convictions profondes, elle réalise son rêve : elle sème, cultive et invente
des tisanes, telle une sorcière des temps modernes ! Anaïs apprend le travail
de la terre, la solitude, les noms enchanteurs des herbes ; l’aubépine,
l’hysope, la guimauve, la marjolaine, la sauge, le souci, l’agastache, le
serpolet et la reine-des-prés, elle lit Thoreau et s’interroge sur la valeur
du travail, de l’argent, de la liberté, sur le lien de l’homme à la nature,
sur la beauté des gouttes de rosée sur les feuilles le matin… Ce livre est un
hymne à rêver et à aller jusqu’au bout de ses rêves, un petit guide de survie
alternatif et stimulant dans un monde qui va trop vite, une réflexion sur
l’écoféminisme et une célébration de la nature.

S'identifier pour envoyer des commentaires.