Histoire de la philosophie politique
EAN13
9782130576914
ISBN
978-2-13-057691-4
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Quadrige
Nombre de pages
1088
Dimensions
18 x 12 x 4 cm
Poids
900 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
320.01
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire de la philosophie politique

De ,

Traduit par

Presses universitaires de France

Quadrige

Indisponible

« L'Histoire de la philosophie politique de Leo Strauss et Joseph Cropsey est apparue dès sa première édition en 1963 comme une introduction sans égale aux philosophes les plus importants de la tradition occidentale depuis l'Antiquité grecque jusqu'au XXe siècle. Écrit par des spécialistes reconnus, ce volume a constitué depuis un modèle du genre. (…)

Les auteurs de ce volume cherchent à pousser le lecteur à comprendre l'oeuvre de chaque philosophe comme il la comprenait lui-même et non pas en premier lieu comme un fait d'histoire intellectuelle ou sociale. Les éditeurs soulignent que les interprétations proposées dans ce volume ne cherchent aucunement à remplacer la lecture soigneuse des textes examinés. Elles visent plutôt à pousser le lecteur à se plonger dans les textes en question et à les méditer. » (Olivier Sedeyn)

Leo Strauss (1899-1973) fut professeur de philosophie politique à l'Université de Chicago. Parmi ses nombreux livres (tous aujourd'hui disponibles en français), La persécution et l'art d'écrire, Qu'est-ce que la philosophie politique ?, Socrate et Aristophane, Études de philosophie politique platonicienne.

Joseph Cropsey, coéditeur de ce livre, fut également professeur de science politique à l'Université de Chicago, et il est l'exécuteur littéraire de Leo Strauss. Il est en particulier l'auteur de Polity and Economy: An Interpretation of the Principles of Adam Smith.

Traduit de l'américain par Olivier Sedeyn.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Leo Strauss
Plus d'informations sur Joseph Cropsey
Plus d'informations sur Olivier Sedeyn