Souvenirs et mémoires, Souvenirs d'une créole
EAN13
9782715231443
ISBN
978-2-7152-3144-3
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Le Temps retrouvé, format poche
Nombre de pages
496
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
263 g
Langue
français
Code dewey
946.06
Fiches UNIMARC
S'identifier

Souvenirs et mémoires

Souvenirs d'une créole

De

Préface de

Mercure de France

Le Temps retrouvé, format poche

Offres

Maria de las Mercedes Santa Cruz y Montalvo naquit le 5 février 1789 à La Havane. Fille du comte et de la comtesse de Jaruco et de Mompox, qui vivaient plus souvent à Madrid qu'à Cuba, elle prit part aux conversations du salon de sa mère, que fréquentaient Goya, Moratin, Quintana et Meléndez Valdès. Après l'installation du gouvernement des Bonaparte, elle fréquenta les milieux des nouveaux arrivés. En 1809 elle épousa le comte Merlin, un des commandants des troupes de l'armée d'Espagne. En 1814, après la mémorable retraite qu'elle raconte dans ses Souvenirs, la comtesse arriva à Paris, ville où elle vécut jusqu'à sa mort. Son salon, situé rue de Bondy, aujourd'hui rue René-Boulanger, où elle recevait des personnalités comme Madame Malibran, Rossini, Alfred de Musset, le comte d'Orsay, devint célèbre et elle fut digne de figurer dans le recueil collectif Les Belles Femmes de Paris et de la province, paru en 1839 et 1840. En 1836, elle publia, sous le titre de Souvenirs et mémoires de Madame la comtesse Merlin, et avec le sous-titre Souvenirs d'une créole, ce témoignage unique d'une époque et d'une personne qui s'affirma par une triple identité culturelle - la cubaine, l'espagnole, la française.
Née en 1789 à La Havane, Maria de las Mercedes Santa Cruz y Montalvo épousa le comte Merlin, un des commandants des troupes de l'armée d'Espagne. En 1814, la comtesse arriva à Paris, ville où elle vécut jusqu'à sa mort. En 1836, elle publia ses Souvenirs et mémoires, où s'affirme une triple identité culturelle : la cubaine, l'espagnole, la française.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Hector Bianciotti