Le Rocher de Süsten, Mémoires, 1942-1982
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Histoire (H.C.)
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Rocher de Süsten

Mémoires, 1942-1982

Le Seuil

Histoire (H.C.)

Offres

  • Aide EAN13 : 9782021461527
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • Aide EAN13 : 9782021461541
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

Au passage du col de Süsten, un soir d’août 1960, Jean-Noël Jeanneney, alors
jeune étudiant, a échappé de très peu à la mort : la voiture qui les
précédait, lui et ses camarades de voyage, a été écrasée par un rocher détaché
de la paroi. C’est la scène inaugurale de ces Mémoires, celle qui sans doute
fit que l’auteur s’interrogea longtemps sur la part du hasard dans la vie des
sociétés et dans celle des hommes. Né dans une famille de grands serviteurs de
l’État – son grand-père Jules Jeanneney fut le dernier président du Sénat de
la IIIe République et son père Jean-Marcel Jeanneney ministre de De Gaulle et
premier ambassadeur de France en Algérie –, Jean-Noël Jeanneney a eu
précocement le goût de l’histoire et la passion de la politique – « la
politique comme curiosité, comme atout, comme séduction, comme leçon ». Avec
vivacité et humour, ces Mémoires nourris de notes prises au quotidien
retracent une existence au plus près de l’histoire contemporaine et dessinent
quarante ans de vie politique et intellectuelle de la France. Depuis le retour
de De Gaulle au pouvoir en 1958, jusqu’à la victoire de la gauche en 1981 avec
l’accession de François Mitterrand à la présidence, en passant par
l’indépendance de l’Algérie en 1962, le concile de Vatican II et les années
Giscard, le livre mêle avec une élégance singulière histoire publique et
histoire privée, croquant de savoureux portraits sur le vif, rapportant des
rencontres – avec de Gaulle bien sûr (merveilleux récit d’un déjeuner à
Colombey en décembre 1969) et toute une partie de la classe politique
française, mais aussi avec le vieux Kerenski réfugié aux États-Unis, Paul
Morand, Saint-John Perse, ou encore Ben Gourion.

S'identifier pour envoyer des commentaires.