L'an 1000, Quand les explorateurs ont connecté l'humanité et que la mondialisation est née
EAN13
9782889153787
ISBN
978-2-88915-378-7
Éditeur
Quanto
Date de publication
Collection
QUANTO
Nombre de pages
395
Dimensions
20 x 14 x 3 cm
Poids
484 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'an 1000

Quand les explorateurs ont connecté l'humanité et que la mondialisation est née

De

Traduit par

Quanto

Quanto

Offres

"Fascinant ... [un] livre très impressionnant, vivant, original et formidablement documenté." — The New York Times Book Review "Brillant et édifiant... Ce récit exceptionnel éclaire d'un jour nouveau l'histoire du monde, qu'il rend plus vibrante que jamais." — Publishers Weekly "Sensationnel... une enquête brillante et d'envergure sur le Moyen Âge mondial, qui prête à réflexion et fait particulièrement écho à notre époque." — The Sunday Times "Comme le montre Valerie Hansen dans ce livre passionnant, une grande partie du monde habité était déjà dotée de systèmes complexes d'échanges et de commerce à longue distance il y a plus d'un millénaire." — The Telegraph "Ce livre instructif et accessible à tous est bien davantage qu'une histoire des débuts de la mondialisation : il est surtout le récit passionnant de l'histoire mondiale du Moyen Âge." — Die Weltwoche "Remarquable... ce livre captivant révèle en détail et de façon saisissante comment le commerce a enrichi le monde." — The Times Quand la mondialisation a-t-elle commencé ? Avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492 ? Bien avant, en réalité. S'appuyant sur un large éventail de sources inédites et sur une archéologie de pointe, Valerie Hansen démontre qu'un objet, une idée ou un culte pouvait faire le tour du monde dès l'an 1000. À cette époque, des caravanes sillonnaient déjà les déserts sans fin de la route de la soie pour relier l'Europe et l'Asie ; des navires vikings descendaient les fleuves jusqu'à la Mer noire et Constantinople tandis que d'autres, partis vers l'ouest, bravaient l'Atlantique pour accoster à Terre-Neuve. En l'an 1000, le commerce d'épices, d'or, d'encens et d'esclaves battait son plein sur les marchés du Caire, de Bagdad et de Quanzhou, les principaux centres du commerce international d'alors. C'est à la découverte de cette période vivante et colorée que Valerie Hansen nous invite, ce moment unique de l'Histoire humaine où explorateurs, marchands et guerriers ont connecté le monde pour lui donner le visage qui est le sien aujourd'hui.

S'identifier pour envoyer des commentaires.