Saigon la Rouge, roman
EAN13
9782710367789
ISBN
978-2-7103-6778-9
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Vermillon
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 15 x 2 cm
Poids
304 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Saigon en 1940, c'est la France. Or, la France, depuis la débâcle, c'est aussi la collaboration... Au cœur de la ville, un commissaire de police ne se résigne pas à pactiser avec les Japonais, comme l'a recommandé Pétain depuis la métropole. Gaulliste, il prend le masque de l'obéissance pour préserver sa femme, Clara. À ses supérieurs, il cache aussi qu'il a résolu de protéger Phung, une jeune nationaliste trotskiste, et le père de celle-ci. Le 9 mars 1945, le commissaire est arrêté par les Japonais, devenus les maîtres du pays. Séquestration, humiliations, tortures physiques et morales lui font presque perdre le sens de l'humanité. Saigon la Rouge retrace l'histoire d'un homme qui se découvre et se révèle dans la tourmente de la guerre. Acteur désabusé de la fin d'un monde, celui de la «belle colonie», il devient le témoin lucide de la naissance d'une nation.
Jacques de Miribel est né au Vietnam, comme ses parents.Il a vécu à Saigon jusqu'à l'âge de seize ans. Saigon la Rouge est son premier roman.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques de Miribel