Un service de click & collect du lundi au samedi, de 10h à 17h, est possible à la librairie Dialogues, entrée rue Louis Pasteur.

Journal d’un maître d’école d’Île-de-France (1771-1792), Silly-en-Multien, de l’Ancien Régime à la Révolution
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Documents et témoignages
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Journal d’un maître d’école d’Île-de-France (1771-1792)

Silly-en-Multien, de l’Ancien Régime à la Révolution

Presses Universitaires du Septentrion

Documents et témoignages

Offres

  • AideEAN13 : 9782757426593
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    16.99

Autre version disponible

Maître d’école et clerc paroissial de Silly-en-Multien, village de l’ancien
diocèse de Meaux, présentement Silly-le-long dans l’Oise, Pierre Louis Nicolas
Delahaye (1745-1805) a laissé un passionnant journal couvrant la période
1771-1792. L’« état des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse »,
agrémenté d’un livre de comptes, devenu au fil des années une véritable
chronique de la vie de la communauté, offre une grande richesse documentaire
sur la démographie, l’économie, la société, la vie religieuse, la culture
matérielle et le quotidien d’une paroisse rurale en pays de grande culture au
nord de Paris. L’atonie politique de l’Ancien Régime finissant, marqué par la
succession monotone des jours et des saisons, fut interrompue par l’irruption
des événements révolutionnaires, dont l’auteur, observateur sagace, témoin
privilégié et acteur local, nous propose un récit très vivant, témoignant de
la réception de la Révolution au village. Le journal révèle aussi le
cheminement d’un personnage attachant, enraciné dans son siècle d’ombres et de
Lumières, l’homme privé dans son environnement familial, professionnel et
social, comme l’homme public, chrétien « patriote », confronté à la plus
formidable accélération du « temps court » de notre histoire.

S'identifier pour envoyer des commentaires.