Marx, les Juifs et les droits de l'homme, À l'origine de la catastrophe communiste
EAN13
9782207108338
ISBN
978-2-207-10833-8
Éditeur
Denoël
Date de publication
Collection
Médiations
Nombre de pages
256
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
330 g
Langue
français
Code dewey
320.5315
Fiches UNIMARC
S'identifier

Marx, les Juifs et les droits de l'homme

À l'origine de la catastrophe communiste

De

Denoël

Médiations

Offres

L'idéal d'émancipation conçu par Marx a abouti partout et toujours à la même catastrophe historique. Suite logique ou trahison ? La vérité est qu'il existe deux sens contraires du mot émancipation : ou elle apporte leurs droits aux hommes tels qu'ils sont : ou elle libère les hommes de ce qu'ils sont, de leur aliénation supposée, en les métamorphosant de fond en comble et de force. À partir de Sur la question juive (1843), Marx oppose «l'émancipation humaine», qu'il prophétise, à «l'émancipation politique», apportée par la Déclaration des droits de l'homme de 1789, qu'il soumet à une critique radicale. Il fait ainsi le procès de la liberté individuelle, de la propriété privée, du commerce, de l'État de droit, de la société civile et des Juifs, dans lesquels il voit les agents spécifiques de l'aliénation. Toute la pensée de Marx procédera de cette déclaration de guerre aux Juifs et aux droits de l'homme. Son destin historique était inscrit dans l'idéal même.
Né en 1938, André Senik a été membre de la direction des étudiants communistes qui s'est opposée au stalinisme en 1961. Agrégé et professeur de philosophie, il a codirigé plusieurs manuels. Il écrit dans les revues Le Meilleur des mondes et Histoire et liberté.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur André Senik