Le Destin du touriste
EAN13
9782864247333
ISBN
978-2-86424-733-3
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Collection
BB PORTUGAIS
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
280 g
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Destin du touriste

Anne-Marie Métailié

Bb Portugais

Offres

Voir Lisbonne et mourir

Quand le voyage se transforme en tourisme et la curiosité de l’autre en voyeurisme de la violence, les pays du Sud deviennent des destinations où l’on peut assouvir des désirs inavoués ou réaliser des souhaits qu’on n’est pas capables de mettre soi-même en œuvre.

Il y a des endroits où on fait du tourisme de guerre, où on peut assister de près à des bombardements, des explosions et des attentats. Il y a la Zone qui vit en guerre civile depuis des années, c’est là que Greg va faire du tourisme. Mais après la disparition d’une délégation philippine au grand complet, son guide commence à se poser des questions sur ses véritables intentions. Pourquoi Greg tient-il tellement à visiter ce "paradis infernal", à être au milieu de cette horreur quotidienne ?

Entre roman d’aventures et conte philosophique, avec un style allègre et un humour féroce, Rui Zinc nous oblige à regarder autrement les pays du Sud, les destinations touristiques, et à nous interroger sur le destin du touriste.

" Un grand, très grand roman. Rui Zink est aujourd’hui l’un des grands représentants du roman satirique portugais. "

Miguel Real, Courrier international

Rui Zink est né à Lisbonne en 1961. Il est professeur de littérature portugaise à l’université et a écrit de nombreux romans, dont Dádiva divina (Don divin), prix du Pen Club portugais en 2005. Le Destin du touriste est son premier roman traduit en français.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par
28 mars 2011

Poussant au paroxysme les comportements actuels de certains, Rui Zink fabrique une sorte de fable absurde. Absurde, parce que son raisonnement se heurte à nos limites, et qu'il pousse le bouchon toujours plus loin. Mais est-ce vraiment si inenvisageable ? ...

Lire la suite