Décadence (Volume 2.2) - Conquêtes et inquisition
Éditeur
Frémeaux et associés
Date de publication
Collection
Décadence
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Décadence (Volume 2.2) - Conquêtes et inquisition

Frémeaux et associés

Décadence

Offres

  • AideEAN13 : 3561302570686
    • Lecture audio en ligne, libre d'utilisation
    23.99

"Avec la conversion de l'Empire romain au christianisme, la multitude de
sectes se réclamant de Jésus laisse place à une religion d'État, imposée par
le glaive et unifiée par la doctrine. Pour la jeune civilisation judéo-
chrétienne, le temps est à la conquête. La philosophie elle-même se met au
service de la foi pour expliquer, justifier et transmettre les mystères
divins. Dans ce second volume de Décadence, Michel Onfray nous permet ainsi de
naviguer une période souvent connue par l'unique prisme de l'art d'église, et
de découvrir les mécanismes de sujétion des corps et des esprits mis en œuvre
par une civilisation alors en pleine expansion." Lola Caul-Futy et Patrick
Frémeaux. À la suite de Cosmos, philosophie de la nature, Décadence propose
une philosophie de l'histoire et s'inscrit dans le grand cycle Brève
encyclopédie du monde qui s'arrête avec ce dernier enregistrement. Volume 8 :
Une esthétique de la propagande : Questions-réponses ; Volume 9 : Le corps du
Christ dans l'estomac d'un rat ; Volume 10 : Le corps du Christ dans l'estomac
d'un rat : Questions-réponses ; Volume 11 : La guerre juste, juste la guerre ;
Volume 12 : La guerre juste, juste la guerre : Questions-réponses ; Volume 13
: Force de la loi à la force - Inquisition et gouvernement par la terreur ;
Volume 14 : Force de la loi à la force - Inquisition et gouvernement par la
terreur : Questions-réponses. "Décadence n’est ni un livre d’histoire ni un
manifeste. C’est un roman intérieur. Une impression obsédante sourd de cette
symphonie funèbre." Le Figaro "Une nouvelle philosophie de l’Histoire, en
rupture avec la dialectique hégélienne ou le matérialisme marxiste. " Le
Nouvel Observateur

S'identifier pour envoyer des commentaires.