Rimbaud Nègre de Dieu
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Objet
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rimbaud Nègre de Dieu

Presses Universitaires du Septentrion

Objet

Offres

  • AideEAN13 : 9782757426050
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    3.99

Que serait-ce qu’une langue-sœur ? Simple variante d’une langue d’emblée trop
maternelle ou débris désordonnés d’une langue du père d’avance perdue ?
Lorsqu’on a, comme Rimbaud, deux sœurs, on est bilingue par force : de l’une à
l’autre, quelque chose reste, d’intraduisible à jamais.C’est par les consonnes
que Rimbaud se trahit, consœurs en nombre de voyelles surexposées ou petites
sœurs au sexe tôt dévoyé, qui cependant insistent en-deça des mots à la fin
d’étouffer en eux l’incessant murmure d’un inceste sororal. Arthur Rimbaud
n’écrira plus après la mort de Vitalie, s’en ira très loin, même ; puis,
reviendra mourir auprès d’Isabelle : comme par écho, l’œuvre se renverse dans
le miroir des deux sœurs.Tout texte a ses sirènes : voix qui nous leurrent et
dont la faiblesse tient à ce pouvoir extrême qu’elles ont de ne se confiner
jamais au seul espace que couvre la page, mais de migrer au moyen de tous les
mots quotidiennement mis, à toute heure de tout jour, dans toutes les langues
en usage, à la disposition de l’humain.

S'identifier pour envoyer des commentaires.