Chercheurs à l'écoute, Méthodes qualitatives pour saisir les effets d'une expérience culturelle
Éditeur
Presses de l'Université du Québec
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chercheurs à l'écoute

Méthodes qualitatives pour saisir les effets d'une expérience culturelle

Presses de l'Université du Québec

Offres

  • Aide EAN13 : 9782760554238
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    30.00

  • Aide EAN13 : 9782760554245
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    30.00

Autre version disponible

Parmi toutes les expériences qui nous sont données à vivre, l’expérience
culturelle est l’une des plus complexes et des plus passionnantes à
appréhender. Elle est l’occasion vécue au cours de laquelle chacune et chacun
reconsidère ses relations cognitives, éthiques et esthétiques avec le monde.
Les travaux présentés dans cet ouvrage proposent des clés pour mieux
comprendre les expériences culturelles.

Les contributions pluridisciplinaires réunies ici montrent, sans ignorer leurs
limites, la pluralité des méthodes et des analyses attachées à saisir et à
interpréter des expériences culturelles diverses. Les terrains d’enquête eux
aussi diffèrent?: visites d’expositions et de musées, tourisme culturel,
fréquentation des bibliothèques, pratiques culturelles sur les réseaux sociaux
numériques. Dans cette approche attentive aux interactions et aux discours qui
caractérisent les méthodes sélectionnées ici, il ne s’agit pas seulement de
questionner ce que les publics font ou disent, mais aussi le pourquoi et le
comment de leurs actes et de leurs paroles. Car les Chercheurs à l’écoute sont
tenus de fabriquer des dispositifs d’enquêtes pertinents, de prendre au
sérieux ce qui est dit, fait, montré par des acteurs qui, n’étant pas des
professionnels de la culture, n’en sont pas moins des experts de leurs propres
expériences culturelles.

L’ouvrage permettra aux chercheurs et aux professionnels des institutions de
vérifier la vitalité des travaux réalisés en France comme au Québec, et aux
étudiants d’enrichir leurs connaissances sur la problématique de l’expérience
culturelle.

Marie-Sylvie Poli est professeure émérite et chercheure en muséologie à
Avignon Université, en France. Elle a codirigé le Programme international de
doctorat «?Muséologie, médiation, patrimoine?», programme conjoint entre
Avignon Université et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle
intervient également dans des formations pour les professionnels des musées.

S'identifier pour envoyer des commentaires.