Le Monde comme volonté et comme représentation
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Monde comme volonté et comme représentation

République des Lettres

Offres

  • AideEAN13 : 9782824905785
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Arthur Schopenhauer. " _Le
Monde comme volonté et comme représentation_ ", oeuvre majeure de la
philosophie occidentale, est une tentative d'explication complète du monde
doublée d'une critique radicale de celui-ci. L'ouvrage est divisé en quatre
livres traitant d'épistémologie, de métaphysique, d'esthétique et d'éthique.
Le premier livre traite du monde comme représentation (phénomène). Le second
énumère les degrés et les formes de manifestation de la volonté dans la
nature. Le troisième est consacré à la théorie de l'art. Le quatrième expose
les problèmes de la morale et de la philosophie de la religion. À ces quatre
livres, le philosophe allemand a rajouté une suite de " _Compléments_ " dans
lesquels il précise sa pensée. Schopenhauer analyse la doctrine kantienne de
la chose en soi ainsi que la théorie platonicienne des idées. Il affirme que
le monde sensible n'est que pure volonté, cette volonté étant la somme des
forces conscientes et inconscientes qui se manifestent dans l'univers. Il
affirme également que ce monde sensible ne nous est donné que comme réalité
fictive, ou représentation. Le monde de la volonté, qui fonde celui de la
représentation, est dégagé des caractères de ce dernier: alors que la
représentation est déterminée par l'espace, le temps et la causalité, la
volonté est en revanche unique. Alors que la représentation est réglée par le
principe de raison, la volonté est irrationnelle. Une première voie de
libération de cette volonté irrationnelle est l'art. S'opposant aux grands
maîtres de l'idéalisme classique et de l'historicisme, le philosophe soutient
que le pessimisme est la véritable conception du monde, telle qu'elle a été
révélée aux grands génies artistiques et aux fondateurs des grandes religions.
Il se refuse à admettre que l'humanité progresse au cours de l'histoire,
celle-ci n'étant qu'une succession d'apparences trompeuses. Schopenhauer,
inspiré ici entre autres par la philosophie orientale et son approche cosmique
de l'existence individuelle (influence des _Upanishad_ et de la _Bhagavad-
Gita_ ), pose avec force le problème de la personnalité individuelle et de la
nature propre de l'individu spirituel. Son " _Monde comme volonté et comme
représentation_ " a donné naissance à un nouveau courant de pensée qui a amené
la philosophie contemporaine à une plus grande compréhension de la complexité
de la vie de l'individu. Les traits distinctifs de sa réflexion, comme la
méfiance en la raison et le pessimisme, ont eu une très forte influence sur la
culture des XIXe et XXe siècle, aussi bien en littérature (Tolstoï,
Maupassant, Kafka, Mann,...), qu'en philosophie (Nietzsche, Bergson,
Wittgenstein, Freud,...).

S'identifier pour envoyer des commentaires.