Flaubert et Sand, Le roman d’une correspondance
Éditeur
Presses universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Textuelles
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Flaubert et Sand

Le roman d’une correspondance

Presses universitaires de Provence

Textuelles

Offres

  • AideEAN13 : 9791036561238
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

Autre version disponible

Sand et Flaubert, deux écrivains que tout sépare... En effet, en cette
deuxième moitié du XIXe siècle qui assiste au déclin de la rhétorique
classique, et qui, par réaction au subjectivisme débridé (initié par
Rousseau), se fait le « policier » de la langue, Sand et Flaubert n ́ont ni
les mêmes rapports au monde ni les mêmes projets artistiques. Pourtant, tous
deux se sont livrés, au fil des années, à une correspondance régulière et
pressante à travers laquelle ils testent diverses stratégies, et que les
outils de la pragmatique mettent particulièrement en évidence. L’un et l’autre
lecteurs de Platon, pour qui le véritable dialogue va de soi à soi, Sand et
Flaubert surchargent leurs lettres de méta-discours légitimant (et contre-
légitimant) dans un mouvement qui se veut à la fois extérieur et intérieur,
objectif et subjectif. Journaliste de son état, convaincue de l’utilité de l
́écriture et de la lecture, Sand va dans le sens de la doxa en légitimant le
lien entre discours social et discours littéraire. Flaubert, lui, qui
s’abstient de participer au débat public, transforme la Correspondance en un
espace de réflexions. Les deux écrivains trouvent toutefois dans l’échange
épistolier un moyen pour dire, et en même temps, résorber leurs
contradictions.

S'identifier pour envoyer des commentaires.