Hériter en politique, Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle)
EAN13
9782130584919
ISBN
978-2-13-058491-9
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Le noeud gordien
Nombre de pages
386
Dimensions
21,6 x 14,9 x 1,9 cm
Poids
533 g
Langue
français
Code dewey
320.9
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hériter en politique

Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle)

Presses universitaires de France

Le noeud gordien

Offres

Dans la dynamique identitaire des organisations politiques, la place accordée à l’apprentissage et à la transmission revêt une importance décisive. Leur enjeu touche à la survie de ces organisations, du moins dans leurs références, leurs valeurs et leurs signes de reconnaissance. La filiation, entendue au sens familial et plus encore symbolique, d’une génération à l’autre, pose la question cruciale de la succession : qu’est-ce qu’hériter en politique et de quoi hérite-t-on ? Ce livre collectif, fruit d’un travail d’historiens croisant l’approche de politistes, de sociologues et de psychanalystes, étudie la manière dont se forgent et se transmettent des cultures politiques, d’une génération à l’autre, grâce à des passeurs d’héritage, et analyse les modifications que ces transmissions opèrent sur le contenu des valeurs, normes et rites politiques.

Ouvrage publié sous la direction de

Ludivine Bantigny, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée et docteur en histoire, maître de conférences d’histoire contemporaine à l’Université de Rouen et chercheuse au Centre d’histoire de sciences Po. Elle a notamment publié Le plus bel âge ? Jeunes et jeunesse en France de l’aube des « Trente Glorieuses » à la guerre d’Algérie (Fayard, 2007) et, en codirection avec Ivan Jablonka, Jeunesse oblige. Histoire des jeunes en France XIXe-XXIe siècle (PUF, 2009).

Arnaud Baubérot, agrégé et docteur en histoire, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et membre du Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC). Il a notamment publié Histoire du naturisme. Le mythe du retour à la nature (PUR, 2004).

Avec les contributions de

Arianna Arisi Rota, Frédéric Attal, Walter Badier, Ludivine Bantigny, Arnaud Baubérot, Yannick Beaulieu, David Bellamy, Christine Bouneau, Matthieu Brejon de Lavergnée, Johann Chapoutot, Olivier Dard, Stéphanie Dechezelles, Marnix Dressen, Emmanuel Droit, Mathieu Dubois, Romain Ducoulombier, Frédéric Fogacci, Jean-Yves Frétigné, Louis Hincker, Christiane Kohser-Spohn, Marc Lazar, Anne Muxel, Jean-Paul Salles, Olivier Tort.

S'identifier pour envoyer des commentaires.