Le sens des souffrances du confinement, et sortie de crise
Éditeur
Éditions les 3 colonnes
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le sens des souffrances du confinement, et sortie de crise

Éditions les 3 colonnes

Offres

  • AideEAN13 : 9782374809816
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

Le confinement et ses souffrances sont les conséquences de la façon de vivre
des humains. C’est pourquoi trois ans avant l’apparition du coronavirus, dans
le livre « Le réchauffement climatique », édité pour la première fois en 2017,
à la page 21, nous avons dit : « avec le changement et le réchauffement
climatique, les humains vont subir des épreuves et des souffrances qui vont
déferler sur la terre pour que leur cœur et leur intellect soient purifiés et
éclairés pour qu’ils puissent recevoir correctement la lumière, la sagesse et
l’amour de la source de vie. ». Ces prévisions et pressentiments sont le
résultat de notre méthode de raisonnement philosophique : l’analogie.

La nature en tant qu’être vivant, intelligent et puissant, souffre à sa
manière à cause de nos agissements, nos comportements désordonnés et
malfaisants. Alors les humains souffrent avec elle, mais par leur propre
manière de vivre : de penser, de sentir et d’agir. Les microbes, virus,
épreuves et souffrances sont en relation avec l’état de notre monde intérieur,
nos pensées et sentiments, selon la loi de l’affinité qui est une loi physique
mais aussi psychique. Donc pour sortir de cette crise, les humains ont intérêt
à changer leur façon de vivre. Croire que l’on peut s’en sortir autrement,
c’est une fausse conception de la vie qui peut attirer des malheurs à
l’humanité.

Jelloul Belmakadem est né en 1953 à Njajaa au Maroc. Professeur
multidisciplinaire en sciences humaines (économie, sociologie, psychologie et
philosophie) il a élucidé le sens des souffrances du confinement dues au
coronavirus, tout en dégageant une sortie de cette crise dans laquelle se
trouve toute l’humanité, afin de vivre en relation harmonieuse avec la nature.

Sa méthode de raisonnement philosophique est l’analogie : ce qui est à
l’extérieur est comme ce qui est à l’intérieur de l’homme, dans son monde
psychique, mais cela concerne les lois ainsi que les fonctions. Sa pensée se
fonde sur les lois de la nature, la vie. L’éveil de son intuition est le
résultat de toute une vie d’études, de réflexion intérieure et de méditation.

S'identifier pour envoyer des commentaires.