Écrire en situation bilingue – Volume I, Communications
Éditeur
Presses universitaires de Perpignan
Date de publication
Collection
Études
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Écrire en situation bilingue – Volume I

Communications

Presses universitaires de Perpignan

Études

Offres

  • AideEAN13 : 9782354123765
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.99

« Écrire en situation bilingue », c’est aussi bien pratiquer le « bilinguisme
d’écriture » (qui relève du choix du seul individu) que « écrire en situation
diglossique » (c’est-à-dire de l’inégalité socialisée des langues), mais c’est
de toute manière œuvrer sur l’hétérogène, alors que les institutions du monde
(entre autre la/les littérature/s) se prétendent homogènes. La thématique est
envisagée sous trois modalités complémentaires : le « choix » d’une langue
d’écriture (choisit-on ? en fonction de quoi ?) ; les stratégies d’écriture
bilingue (comment intégrer à un texte deux langues ou plus ?) ; la
problématique de la réception (édition, lectorat : quelle diffusion, quel
retour, en fonction des choix opérés ?). Le propos est ici, par delà la
diversité des terrains et des individus, de tenter de repérer les récurrences,
voire les invariants dans la production et la réception de fictions narratives
et poétiques. Des Mapuche du Chili aux Chicanos des États-Unis, en passant par
l’Argentine et ses élites, par le Paraguay bilingue, ou par les Antilles
créolisées ; de l’Algérie et de Tanger à Madagascar, en passant par le Mali ou
l’Angola ; des territoires de langue occitane et des Catalognes du nord et du
sud, jusqu’en Galice, en passant par le Pays Basque, près d’une vingtaine de
langues, écrites ou confinées dans l’oralité, véhiculaires ou vernaculaires,
dominantes et dominées, mais méritant toutes le label de « langues de culture
», se rencontrent, s’unissent et se télescopent dans le texte de création
littéraire, optant pour mimer les conditions sociolinguistiques du réel
environnant ou bien pour introduire le lecteur dans un univers imaginaire et
fantasmé. Les deux volumes édités se complètent : le volume 1 regroupe 38
textes de communications ; le volume 2, 16 interventions au cours de 3 tables
rondes, prononcées au cours du colloque qui s’est tenu à l’Université de
Perpignan les 20, 21 et 22 mars 2003.

S'identifier pour envoyer des commentaires.