L'exil dans la littérature grecque archaïque et classique
1 autre image
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Collection
Espaces Littéraires
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'exil dans la littérature grecque archaïque et classique

Éditions L'Harmattan

Espaces Littéraires

Offres

  • AideEAN13 : 9782336920436
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    32.99

  • AideEAN13 : 9782140169687
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    32.99

  • AideEAN13 : 9782336920436
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    32.99

Autre version disponible

Dans la littérature grecque archaïque et classique, l'exil apparaît et évolue
dans des contextes politiques déterminants. Du VIIe au IVe siècle avant J.-C.,
à travers les régimes tyranniques et oligarchiques, mais aussi durant la
démocratie, c'est une mesure à la fois punitive et préventive qui sert à
maintenir un pouvoir en place, tendant à évoluer vers une modération des
expulsions, à travers notamment l'ostracisme, tout en étant de plus en plus
encadrée par la législation. Au-delà de cet ancrage politique, les
représentations de l'exil et des exilés participent à un imaginaire riche qui
est exploité dans tous les genres littéraires de cette période. Ces
représentations font naître une réflexion sur l'histoire et l'état de la
démocratie, ainsi que sur la dimension métaphorique de l'exil. De plus, les
malheurs de l'exil, les plaintes ou la souillure qui lui sont associées
côtoient des représentations moins attendues, telles que celle d'une
communauté active et vindicative d'exilés ou encore celle d'archétypes du bon
ou du mauvais exilé. Enfin, l'abondance de ses représentations, autant que de
son vocabulaire, fait de l'exil une image propre à illustrer des concepts
politiques et philosophiques de premier plan dans la pensée grecque.

S'identifier pour envoyer des commentaires.