Némésis médicale. L'expropriation de la santé
EAN13
9782757890608
ISBN
978-2-7578-9060-8
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points Essais
Nombre de pages
416
Dimensions
17,9 x 11 x 1,7 cm
Poids
196 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Némésis médicale. L'expropriation de la santé

De

Préface de

Points

Points Essais

Offres

Némésis médicale
Lorsque leur développement dépasse certains seuils critiques, certaines institutions deviennent les principaux obstacles à la réalisation des objectifs qu'elles visent. Cette " contre-productivité paradoxale ", version moderne du mythe de la Némésis (déesse grecque de la vengeance), Ivan Illich en fait ici la théorie systématique à propos de la médecine. Il critique tout particulièrement la diminution de la santé des hommes sous l'effet du développement sans fin de l'institution médicale, en soulignant l'inefficacité globale d'une médecine coûteuse, la perte de la capacité personnelle des individus de s'adapter à des environnements variés et le mythe de l'immortalité qui conduit au déni de la douleur, du vieillissement et de la mort.
Ivan Illich (1926-2002)
Philosophe, penseur de l'écologie politique, il a fondé, au Mexique, le Centre international de documentation (CIDOC). Il est l'auteur d'une œuvre importante qui a contribué à l'analyse critique de la société industrielle, parmi laquelle on trouve les deux best-sellers Une société sans école (1971)et La Convivialité (1973).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Ivan Illich
Plus d'informations sur Jean-Pierre Dupuy