Trilogie de la ville de M., 3, La malette de l'usurier
EAN13
9782743622565
ISBN
978-2-7436-2256-5
Éditeur
Rivages
Date de publication
Collection
Rivages/Noir
Séries
Trilogie de la ville de M. (3)
Nombre de pages
222
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
140 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
849
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre livre dans la même série

La mallette de l'usurier raconte une histoire typiquement italienne : une escroquerie aux aides sociales où apparaissent des hommes d'affaires véreux soi-disant reconvertis dans l'humanitaire, des députés propriétaires de boites de nuit, des fêtes de la jet-set où coulent le champagne et les filles faciles, des trafiquants de cocaïne et de pilules de Viagra qui ont leurs entrées partout. Le roman dépeint surtout le profond bouleversement de la société italienne amorcé dans les années 1980-90 et qui préfigurait déjà le sinistre clinquant du règne berlusconien. Dans ce décor, l'inspecteur Bagni, héros de La Dent du narval (Riv. Nº 665) et de Derniers coups de feu dans le Ticinese (Riv. Nº 722), se débat dans les contradictions de la vie italienne d'aujourd'hui : il se veut un flic honnête mais a volé le magot de la fameuse « mallette de l'usurier » qu'il dissimule honteusement dans un coffre de banque, il ferme les yeux sur les travers de ses collègues parfois violents et racistes dans une ville de Milan devenue cosmopolite, et ne sait plus réellement où il en est sur le plan de sa vie amoureuse. Homme complexe, il incarne une expérience de la société italienne moderne et réaliste, loin des fioritures et du folklore.
La Mallette de l'usurier est le dernier volet de la « Trilogie de la ville de M. ». Piero Colaprico, l'un des journalistes les plus en vue du monde des médias italiens, travaille pour le grand quotidien La Repubblica. Longtemps spécialiste des faits divers, il a côtoyé tous les protagonistes du milieu, aussi bien dans le monde des voyous que dans celui de la police ou des magistrats. Cette expérience incomparable donne à ses romans leur parfum d'authenticité si particulier.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

6 septembre 2011

Piero Colaprico est un écrivain et journaliste qui fait partie de la nouvelle garde du roman noir à l’italienne. Un roman noir où l’action compte parfois moins que la psychologie (je pense aux romans de Carofiglio par exemple). C’est le ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Piero Colaprico
Plus d'informations sur Gérard Lecas