Lectures en Amérique
EAN13
9782267022285
ISBN
978-2-267-02228-5
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
TITRES (titre 146)
Nombre de pages
237
Dimensions
1 x 1 x 0 cm
Poids
198 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
814.54
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lectures en Amérique

De

Traduit par

Christian Bourgois

Titres

Offres

Ces textes écrits à divers moments de la vie de Gertrude Stein et tirés de différents volumes, tous relativement courts, ont en commun d’être animés par une intention similaire, celle qu’avait l’auteur de s’expliquer devant un auditoire ou un public de lecteurs. Ce sont pour la plupart des conférences, ou de petits écrits didactiques portant sur des sujets aussi divers que les problèmes de la prose, du roman, de la poésie, sur les romans policiers, la description, la peinture.

Née en Pennsylvanie en 1874, Gertrude Stein s’est installée en France avec son frère Léo en 1903. Ensemble, ils ont assemblé une des premières collections d’art cubiste, comptant notamment des œuvres de Picasso, qui fera d’ailleurs son portrait, Matisse et Derain. Dans les années 1920, le salon de l’appartement de la rue de Fleurus, qu’elle partageait avec Alice B. Tokias, attirait l’avant-garde artistique, et les auteurs américains de la « génération perdue ».

Nourrie de ces influences diverses, son œuvre écrite se présente comme un itinéraire à travers tous les genres littéraires ressaisissant un chaos de langage à partir duquel elle forge des matériaux poétiques, romanesques, dramatiques ou encore lyriques. Avec The Making of Americans, elle appréhende d’un seul souffle son histoire personnelle et celle des États-Unis. À partir des années 1950, ses textes nourrissent le travail de nombreux artistes dont les propositions ont renouvelé les formes théâtrales et lyriques : Julian Beck et Judith Melina fondateurs du Living Theater (Doctor Faustus Lights the Lights, 1951), Robert Wilson, Richard Foreman (Faust ou la Fée électrique), The Wooster Group (House/Lights, 1994) ou encore Pascal Dusapin et James Turrell dont l’opéra To Be Sung a été produit pat l’Atem en 1994.Elle est morte à Paris en 1946.

Épuisé depuis de nombreuses années, ce texte est réédité, au format de poche, dans la collection « Titres », à l’occasion de la grande exposition consacrée à la famille Stein et à leur activité de collectionneurs aux galeries nationales du Grand Palais du 5 octobre 2011 au 16 janvier 2012.

En effet, parallèlement à ses écrits, Gertrude Stein a noué des relations privilégiées avec certains peintres de l’avant-garde parisienne qu’elle a soutenu dès leurs débuts avec son frère Léo (avec qui elle s’est installée rue de Fleurus) et Michael (qui réside avec son épouse Sarah rue Madame). Ils ont ainsi été les premiers acheteurs des œuvres de Matisse et de Picasso. Dans cette mouvance, ils ont accueilli chez eux une grande partie de l’avant-garde artistique , parmi lesquels Renoir, Cézanne, Picasso, Matisse, Manguin, Bonnard, Vallotton, Laurencin, Gris, Masson, Picabia, et ainsi constitué une des plus étonnantes collections d’art moderne.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gertrude Stein
Plus d'informations sur Claude Grimal