Fils à papa(s)
Éditeur
Plon
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Fils à papa(s)

Plon

Offres

  • Aide EAN13 : 9782259307437
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    7.99

**Son enfance, la découverte de son homosexualité, son mariage avec Ghislain
et surtout la merveilleuse histoire de sa paternité, Christophe Beaugrand
livre un témoignage tout en pudeur, humour, générosité et émotion et se confie
pour la première fois sur son fils, dont la venue au monde a bouleversé sa vie
et celle de son mari.**
Des premiers contacts avec une agence de mères porteuses jusqu'à la naissance
de Valentin, Christophe Beaugrand raconte, jour après jour, comment une
extraordinaire histoire d'amitié s'est nouée avec Whitney, la femme qui a
porté leur petit garçon.

" L'appel vidéo entre nous trois commence. Une visioconférence assez
surréaliste ! D'un côté, Ghislain dans notre maison en t-shirt. De l'autre
Whitney et Jacob dans leur jardin à Las Vegas. Et enfin, moi, maquillé comme
une voiture volée, sur un plateau clinquant avec de la musique au fond et des
projecteurs qui scintillent (sur le tournage de Ninja Warrior). Franchement,
j'aurais voulu l'inventer, jamais mon imagination ne serait allée jusque-là.
Stressés, tous les deux avec Ghislain, nous sommes suspendus aux lèvres de
Whitney. Je crois voir un sourire poindre avant qu'elle n'ouvre la bouche.
Jamais sans doute je n'ai été si anxieux.
Les yeux qui pétillent et le sourire franc, Whitney nous annonce, sans perdre
davantage de temps : " We are pregnant ! " (Nous sommes enceints !)
J'ai l'impression que mon cœur va bondir hors de ma poitrine ! Ghislain pousse
un cri, on voit Madame derrière lui sauter dessus pour participer à cet
enthousiasme collectif dont elle ne comprend pas la raison mais qui la met en
joie. Au loin, Denis Brogniart me fait signe avec la main.
" Alors ? C'est bon ? " Ah mais quelle émotion incroyable ! Toute cette
pression. Tous ces mois d'attente. J'embrasse et je remercie Whitney en lui
disant que nous nous parlerons plus longtemps demain. J'ai quand même une
émission à enregistrer et j'ai une cinquantaine de techniciens et 400
personnes dans le public qui m'attendent.
De retour à mon poste avec le plus beau sourire que vous ne m'aurez jamais vu
arborer, je crois que je ne me suis jamais autant amusé sur un enregistrement
jusqu'au bout de la nuit. Comme sur un petit nuage !
Je sais qu'en ce moment même, à quelques milliers de kilomètres, un petit cœur
bat dans un minuscule haricot. Notre fille ou notre fils, nous l'aimons déjà
tant. "

S'identifier pour envoyer des commentaires.