Réfugiés, un scandale planétaire, 10 propositions pour sortir de l'impasse
EAN13
9782746730342
ISBN
978-2-7467-3034-2
Éditeur
Autrement
Date de publication
Collection
Frontières (1)
Nombre de pages
176
Dimensions
19 x 13 x 0 cm
Poids
186 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
325.21
Fiches UNIMARC
S'identifier

Réfugiés, un scandale planétaire

10 propositions pour sortir de l'impasse

De

Postface de

Autrement

Frontières

Offres

Autre version disponible

Très nombreux sont les États qui ont ratifié la Convention de Genève de 1951 relative au droit d'asile.
Pourtant, les pratiques ne suivent pas : on ne compte plus les épisodes dramatiques aux frontières d'États forteresses, à Sangatte, à Patras en Grèce, à Lampedusa, en Israël... Des murs s'érigent. Dans les discours officiels, les demandeurs d'asile sont de plus en plus assimilés à des criminels. L'Union européenne sous-traite le refoulement des réfugiés comme pour se protéger d'un afflux massif, alors que très majoritairement, les réfugiés fuient dans des pays proches des leurs : Pakistan, Syrie, Soudan...
Aujourd'hui, les demandeurs d'asile sont bienvenus... nulle part. Une synthèse unique d'Amnesty International qui formule 10 propositions concrètes pour que le droit d'asile redevienne une réalité.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Jean-François Dubost
Le , Café de la librairie Dialogues

Dans le monde, 16 millions de réfugiés ne peuvent retourner dans leur pays sans risquer d’y être exécutés, emprisonnés, torturés, discriminés. La majeure partie d’entre eux se trouve dans les pays du Sud.
Le conflit en Libye les a rendus encore plus visibles aux portes de l’Union européenne. Plus loin, la situation emblématique du Kenya – qui continue d’accueillir des centaines de milliers de personnes - montre qu’au-delà de crises ponctuelles, les réfugiés sont souvent dans des situations de crise prolongée.
Les États tentent par tous les moyens de contrôler leurs frontières. Des murs s’érigent entre la Grèce et la Turquie, l’Espagne et le Maroc. Ailleurs, comme en Arabie Saoudite ou en Égypte, la traversée des frontières pour se mettre à l’abri devient dangereuse et parfois meurtrière. Une des stratégies de « défense » des États, consiste à créer un amalgame entre migrants et sans papier, demandeurs d’asile et criminels. Des États refoulent ainsi des personnes vers le danger alors qu’ils devraient les protéger.
Cette synthèse unique qui couvre une cinquantaine de pays sur les dix dernières années est un outil indispensable pour décrypter le discours trompeur des États et faire prendre conscience des menaces qui pèsent sur des milliers de vies humaines.

Aujourd’hui, les demandeurs d’asile sont bienvenus… nulle part. Un scandale que dénonce Amnesty International. L’organisation formule 10 propositions pour sortir d’une logique protectionniste afin que le droit d’asile redevienne une réalité.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Amnesty international
Plus d'informations sur Catherine Wihtol de Wenden