Le premier XXIe siècle
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Essais
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le premier XXIe siècle

Flammarion

Essais

Offres

  • Aide EAN13 : 9782080260673
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    14.99

  • Aide EAN13 : 9782080260659
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    14.99

Autre version disponible

Le « premier XXIe siècle », comme la première version d’un logiciel
insuffisamment testé, révèle chaque jour de nouvelles failles : nous sommes
loin du triomphalisme qui saisit les démocraties en 1989 quand le mur de
Berlin est tombé. L’individu qui croyait changer le monde est de plus en plus
écrasé par lui. Il a perdu confiance dans la politique, et l’utopie
identitaire remplace l’utopie politique. Comment en est-on arrivé là dans des
sociétés aussi différentes que l’Amérique de Trump, le Brésil de Bolsonaro,
l’Inde de Modi ou le Royaume-Uni de Boris Johnson ? Jean-Marie Guéhenno va au-
delà des explications économiques : la crise des démocraties – à laquelle
l’élection de Biden ne met pas fin – est une crise des sociétés. Une société
qui n’est plus définie que par une seule dimension – que ce soit celle de la
réussite matérielle, de la nation, ou de la religion – est une société malade.
Cette crise se produit alors que le nouvel « âge des données » de l’internet
et de l’intelligence artificielle bouscule les hiérarchies du savoir et de la
puissance ; comme l’invention du livre, il peut conduire à une Seconde
Renaissance, riche de promesses, mais aussi de conflits. La Chine et les
entreprises géantes de l’internet, avec des objectifs différents et chacune à
leur manière, développent une capacité de contrôle des esprits qui fait
secrètement envie à des individus auxquels leur propre liberté fait peur, mais
peut aussi déboucher sur des confrontations violentes. Un autre avenir est
possible : une écologie repensée, des institutions qui organisent une nouvelle
séparation des pouvoirs, une Europe qui ne cherche pas à être un super État,
sont quelques-unes des voies explorées par ce livre ambitieux et novateur.

S'identifier pour envoyer des commentaires.