Hautes Terres
EAN13
9782864248552
ISBN
978-2-86424-855-2
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Collection
BB BRESIL
Nombre de pages
640
Dimensions
24 x 15 x 0 cm
Poids
843 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« E. da Cunha a écrit un livre baroque. C’est un chef-d’œuvre. Cinquante ans avant L. Febvre et F. Braudel il nous dit que l’histoire est une géographie et il le dit avec style. (…) Il tient qu’une géographie martyre engendre un peuple martyr. »

Gilles Lapouge

Correspondant de guerre, Euclides da Cunha raconte la répression, en 1896-1897, du soulèvement de Canudos conduit par son chef mystique Antonio Conselheiro, et il construit un mythe fondateur des plus complexes. Dans ce livre inclassable où le paysage, le climat et la flore sont des acteurs fondamentaux de la guerre, il fait passer le souffle de l’épopée et renvoie dos à dos deux barbaries : le mysticisme retardataire et la modernité aveugle…

« Une traduction en français de ce beau livre qui tient de l’épopée, du traité de géographie humaine, de l’essai d’ethnographie a été publiée, je le regrette car j’allais entreprendre la traduction de ce livre difficile sous le titre de Sauvagerie. »

Blaise Cendrars

Euclides da Cunha est né en 1866 dans l’État de Rio. Militaire positiviste, anticlérical, abolitionniste, républicain, libéral et en littérature acquis aux théories naturalistes, il démissionne et devient journaliste. C’est à ce titre qu’il va assister à la campagne de Canudos. Hautes Terres (Os Sertões) sort en 1901 et connaît un succès immédiat. Après cette publication il est nommé à la tête d’une commission d’exploration de l’Amazonie. Le 15 août 1907, il est tué par l’amant de sa femme.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Euclides da Cunha