méthode de « déradicalisation », dans un cadre laïc qui tienne compte de la croyance elle-même
Éditeur
Editions Vérone
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

méthode de « déradicalisation », dans un cadre laïc qui tienne compte de la croyance elle-même

Editions Vérone

Offres

  • Aide EAN13 : 9791028416317
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    6.99

Autre version disponible

Suffit-il de céder aux revendications communautaristes pour pouvoir « vivre
ensemble » ? La déradicalisation est un mot convenu par les organismes d’État.
Derrière ce terme très discutable, ce qui est recherché, c’est l’apaisement de
la violence islamiste. On constate que les pratiques éducatives sont une
impasse. La nouveauté de ce _Canevas de méthode de déradicalisation_ consiste
à oser tenir compte de la croyance elle-même, ce qui n’a pas été fait jusqu’à
présent.

L’entente civile a besoin d’aborder rationnellement les questions religieuses,
même les plus extrêmes. Les argumentations avancées méritent d’être écoutées,
mais nous ne sommes pas habitués à regarder le sens de l’histoire (ou «
eschatologie ») sous-jacent à la pensée musulmane. C’est seulement alors que
nous pourrons comprendre comment quelqu’un est prêt à mourir ou à tuer pour «
la cause », échanger, discuter. Sans aller jusque-là, l’eschatologie éclaire
aussi bien des aspects de la fermeture communautariste.

_Canevas de méthode de déradicalisation_ suit le développement de la première
sourate ; est-ce un hasard si cette prière quotidienne de l’islam est axée sur
le Jour du Jugement ? Que signifie ce Jugement ? Comment peut-il se faire ?
Peut-on éradiquer le mal de ce monde ?

Pour éliminer ce mal, faut-il faire un tri par les hommes ? Qui peut faire ce
tri ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.