Mary Reynolds, Artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mary Reynolds

Artiste surréaliste et amante de Marcel Duchamp

Tallandier

Offres

  • Aide EAN13 : 9791021044913
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    14.99

  • Aide EAN13 : 9791021044920
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    14.99

Autre version disponible

Jeune Américaine expatriée en France, Mary Louise Reynolds (1891-1950),
entraînée dans le cercle des surréalistes, devient une artiste reconnue à la
pointe de l’avant-garde et s’engage dans la Résistance en 1941. Veuve de
guerre, la belle Mary débarque dans le Paris des années folles qui swingue au
son du jazz et ferraille autour de Dada et du surréalisme. Du Dôme à Saint-
Germain-des-Près, du Jockey à l’emblématique Bœuf sur le toit, Mary règne sur
les nuits de la capitale et se lie avec Henri-Pierre Roché, Constantin
Brancusi, Man Ray, Peggy Guggenheim, Jean Cocteau, André Breton et, surtout,
le séduisant Marcel Duchamp dont elle s’éprend. Friande d’esthétisme, l’époque
la conduit à la reliure d’art et ses réalisations, recherchées par une
clientèle exigeante, rivalisent d’audace et d’humour. Alors que la France est
à la merci des nazis, Mary entre dès mars 1941 dans la Résistance aux côtés de
Gabrièle Picabia. Mais le réseau est donné : Mary échappe de peu à la Gestapo
et, après une folle épopée, regagne clandestinement les États-Unis. Rentrée à
Paris après-guerre, elle dirige une revue d’art, avant de s’éteindre, frappée
par la maladie, veillée par Duchamp. Christine Oddo nous restitue dans un
style alerte et limpide cette histoire d’amour et d’art.

S'identifier pour envoyer des commentaires.