Être à être, précédé de Lettre aux inexistants
Éditeur
L'Eclat
Date de publication
Collection
Philosophie imaginaire
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Être à être

précédé de Lettre aux inexistants

L'Eclat

Philosophie imaginaire

Offres

  • Aide EAN13 : 9782841625352
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    6.99

Autre version disponible

« À vous qui êtes et qui, étant, désirez être davantage, n’étant jamais assez,
étant peut-être trop, Et à vous qui n’êtes pas et qui voulez simplement être,
ou qui hésitez à être, Et aussi à vous qui ne croyez et ne désirez rien de
particulier à propos d’être, qui ne pensez pas à être, mais qui ne voudriez
pas manquer une occasion d’en rire, À tous… » cette ‘Lettre aux inexistants’
qui ouvre un nouveau volet dans l’œuvre infinitive de Fournier, où il est
question d’être et de s’engager à être, aux prises avec l’abîme de n’être pas,
ou plus, sans avoir été, et avec la question du nom de l’Être sous laquelle la
philosophie l’a l’abordée. Un chemin revisitant les grands textes, de Platon à
Wittgenstein, pour expérimenter la question autrement vivante et sauvage, qui
est d’être avant d'avoir. Emmanuel Fournier est l’auteur de livres qui mettent
en abîme les conditions de l’existence et de la pensée, par des recherches sur
la grammaire des questionnements (Croire devoir penser, 1992 ; L’infinitif des
pensées, 2000 ; Philosophie infinitive, 2014 ; La Comédie des noms, 2016), des
essais sur la place du cerveau (Creuser la cervelle, 2012 ; Insouciances du
cerveau, 2018), ou des investigations au trait sur la syntaxe du dessin (La
même chose, 1993 ; 36 morceaux & Mer à faire, 2005).

S'identifier pour envoyer des commentaires.