Le Périgord méridional (Tomes 2-3 : 1370-1547)
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
Arremouludas
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Périgord méridional (Tomes 2-3 : 1370-1547)

Editions des Régionalismes

Arremouludas

Offres

  • Aide EAN13 : 9782824056333
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    10.99

En 1926, Jean Maubourguet présente sa thèse de doctorat : Le Périgord
méridional, des origines à 1370, à laquelle il donnera une suite, Sarlat et le
Périgord méridional (1370-1453) en 1930, puis Sarlat et le Périgord méridional
(1453-1547) en 1955. C’est une vaste monographie historique de plus de 700
pages dans ses éditions originales. Bergeracois et Sarladais forment le coeur
de ce Périgord méridional dont les origines plongent au plus profond de la
préhistoire. Territoire et époque insuffisamment connus jusqu’alors et qui ont
nécessité de consulter, classer et ordonner des archives disséminées de Pau au
Vatican en passant par celles de Paris ou du département de la Dordogne. La
renaissance féodale à l’époque de Philippe-Auguste, l’antagonisme franco-
anglo-gascon et le phénomène des Bastides dès l’époque de Louis IX,
antagonisme qui s’aggrave sous Philippe le Bel pour déboucher sur la première
phase de la guerre de Cent-Ans sous les premiers Valois. Mais c’est aussi à
une étude poussée de la vie et de l’organisation des seigneuries, des bourgs
et bastides et des entités religieuses. L’auteur prolongera son travail (dans
les tomes II et III) avec la continuation de la guerre de Cent-Ans sous
Charles VI et Charles VII, particulièrement active sur ces confins fluctuants
du royaume et du duché anglo-gascon ; puis jusqu’au milieu du XVIe siècle,
avant que les guerres de religion n’embrasent à nouveau la région. Mais c’est
aussi l’occasion de présenter et d’annalyser les activités religieuses : celle
de l’évêque de Sarlat et celle des divers monastères et couvents (notamment
l’abbaye de Cadouin) et enfin, le rôle du roi et de ses représentants en
Périgord, après l’annexion définitive du duché d’Aquitaine en 1453.

Jean Maubourguet (1895-1978), professeur, historien par excellence du
Périgord. On lui doit nombre d’ouvrages sur le sujet. Il fut également
secrétaire général de la Société historique et archéologique du Périgord.

Reprise en deux tomes, entièrement recomposée, voici l’histoire ancienne du
Sarladais et du Bergeracois, terres qui ont connu une existence agitée,
longtemps confrontées aux antagonismes entre royaume de France et duché anglo-
gascon d’Aquitaine.

S'identifier pour envoyer des commentaires.