Germaine Leloy, la dernière guillotinée, Document
EAN13
9791030203936
ISBN
979-10-302-0393-6
Éditeur
Fauves Editions
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
166
Dimensions
21,5 x 13,5 x 1 cm
Poids
200 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Germaine Leloy, la dernière guillotinée

Document

De

Fauves Editions

Histoire

Offres

Autre version disponible

Le mercredi 10 décembre 1947 à 23h15, le téléphone sonne à la gendarmerie de Baugé, gros bourg du Maine-et-Loire situé à une qua- rantaine de kilomètres d'Angers : un assassinat vient d'être commis au domicile des époux Leloy, marchands de charbon. Albert, le mari, a été retrouvé le crâne fendu. D'après Germaine, son épouse, un individu aurait fait irruption chez eux vers 23 heures, alors qu'Albert était déjà couché et qu'elle s'affairait à des travaux de couture. L'agresseur aurait violemment frappé son époux et l'aurait menacée avant de la blesser au visage et de s'enfuir avec toutes les économies du ménage. Rapidement, les fonctionnaires constatent des incohérences dans les déclarations de la veuve éplorée. Interrogée pendant près de vingt heures, Germaine Leloy finit par craquer : c'est elle qui a massacré son mari à coups de hache, avec la complicité de son amant, Raymond Boulissière, le jeune commis employé par le couple.
Commence alors une affaire judiciaire à la fois ordinaire – l'homicide conjugal est loin d'être rare dans les annales judiciaires – et excep- tionnelle, en ce sens que, condamnée à mort, Germaine Leloy sera la dernière femme à être guillotinée en France.
À travers son histoire, Catherine Valenti livre une réflexion sur le statut des femmes en France à la fin des années 1940, dans un pays encore marqué par la guerre. Quelle est la place des femmes au sein de la socié- té et de la famille, où en est alors l'émancipation féminine, comment la justice trait

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Catherine Valenti