La poésie, vecteur de l’information au temps de la Guerre d’Espagne. 1808-1814
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Textuelles
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La poésie, vecteur de l’information au temps de la Guerre d’Espagne. 1808-1814

Presses Universitaires de Provence

Textuelles

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036577123
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

Autre version disponible

On sait l’importance qu’eurent l’information et son complément, la
désinformation, au cours de la « malheureuse Guerre d’Espagne », comme la
qualifia Napoléon à Sainte-Hélène. Mais on n’a jusqu’à présent guère porté
attention au fait qu’elles furent bien souvent véhiculées par un genre
littéraire qui connaissait alors les faveurs du public à un point que l’on a
bien du mal à imaginer aujourd’hui : la poésie. Cet ouvrage collectif, fruit
d'une collaboration entre deux équipes de recherche: celle travaillant sur
L'information dans l'Europe méridionale, du siècle des Lumières au temps
présent au sein de l'UMR 7303 Telemme (Aix Marseille Université - CNRS) et
Otras Lenguas, Otras Armas OLE'11 (I+D+i FFI2011-23532, Universidad de
Oviedo), vient combler cette lacune. La « poésie d'information » au temps de
la Guerre d'Espagne (1808-1814) - appelée très tôt Guerre d’Indépendance par
les Espagnols, Guerre Péninsulaire par les Anglais et leurs alliés portugais -
y est appréhendée sous le double regard des historiens et des littéraires et
sur un espace géographique qui ne se limite pas à l'Espagne ou mais s'ouvre
sur le restant des pays belligérants (France, Portugal et Royaume Uni) et les
pays satellites de l’Empire de langue allemande.

S'identifier pour envoyer des commentaires.