Les Antigones espagnoles, Réécrire le mythe après la Guerre civile
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Textuelles
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Antigones espagnoles

Réécrire le mythe après la Guerre civile

Presses Universitaires de Provence

Textuelles

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036577192
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Depuis la fin de la dictature franquiste, le phénomène des résurgences
d’Antigone sur la scène espagnole contemporaine a été passé sous silence pour
des raisons politiques. Or, la figure a hanté le théâtre espagnol, depuis
l’exil ou la clandestinité, en réponse au traumatisme de la division
nationale, suscitée par la guerre et cristallisée par le franquisme. Le
parcours de résistance de l’héroïne est devenu en Espagne l’emblème de la «
juste mémoire » définie par Paul Ricœur. Cet ouvrage démontre que les
Antigones espagnoles constituent bel et bien un ensemble qui relève d’une
dynamique commune de relecture de l’Histoire. Antigone hippie, écologiste,
traîtresse, révolutionnaire ou nationaliste, la figure a accueilli toutes les
révoltes, prêté sa voix à toutes les luttes. Une telle capacité à être
réinventée a débouché sur la création d’un mythe national, pour incarner les
frères ennemis de l’héroïne, aptes à représenter les deux camps opposés de la
guerre puis les « deux Espagnes ». Pour la première fois, sont mises en
dialogue les versions catalanes, galiciennes et castillanes de la tragédie. La
comparaison d’une vingtaine de réécritures met en lumière la conquête d’une
mémoire compensatoire par les dramaturges espagnols. Ainsi, ce livre aboutit à
une définition du mythe littéraire comme écran de projection perpétuellement
ouvert aux réinterprétations.

S'identifier pour envoyer des commentaires.