Les représentations de la réalité, Étude sociologique
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Sociétés contemporaines
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les représentations de la réalité

Étude sociologique

Presses Universitaires de Provence

Sociétés contemporaines

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036576942
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

Communément, l’usage social veut que l’on utilise les discours de toute sorte
– dits ou écrits – comme autant de ponts qui nous renseignent sur ce que,
telle ou telle, la réalité est : en lisant les journaux, on s’enquiert des
événements qui font l’actualité, en écoutant un proche, on s’informe sur les
derniers péripéties qui ont marqués sa vie. Mais, comme Magritte qui invitait
à ne pas confondre représentations picturales et réalité – « Ceci n’est pas
une pipe » –, on peut rompre avec cet usage indigène des discours afin de les
prendre pour ce qu’ils sont : d’abord et avant tout des productions sociales,
miroir des représentations ou « pensées » qu’à un moment donné les individus
tentent d’exprimer au moyen des mots. Se dessine alors une opportunité de voir
dans les discours le terrain d’accomplissement d’autant de pratiques –
inséparablement sociales et conceptuelles – que l’on peut s’employer à
décrire. S’appuyant essentiellement sur des entretiens passés auprès de
chercheurs et de journalistes et qui visaient à déterminer comment chacun
aborde la réalité, la recherche est aussi l’occasion d’aborder des
questionnements classiques d’épistémologie, cela surtout pour en évaluer des
fondements et/ou implications proprement sociaux : comment comprendre par
exemple, d’un point de vue sociologique, la disposition commune à reconnaître
ponctuellement quelque chose comme des faits, soit des éléments discursifs qui
paraissent si durs et/ou si inhérents aux phénomènes approchés ?

S'identifier pour envoyer des commentaires.