Les trois pirates, suivi de :
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les trois pirates

suivi de : "Le corsaire l'Aventure, et le capitaine Malviré"

La Gibecière à Mots

Offres

  • Aide EAN13 : 9782374639796
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    2.49

**Edouard Corbière** (1793-1875)

"À l’endroit où s’élève aujourd’hui, un peu au-dessus des eaux de la rade de
la Pointe à Pitre, l’angle du quai sur lequel est bâti le vaste café
Américain, il existait, il y a dix-huit ou vingt ans déjà, une espèce de
grande buvette que fréquentaient assiduement tous les anciens corsaires et les
marins désœuvrés de la colonie. Un vieux petit billard râpé, dont le tapis
avait dû être vert, du temps où florissaient Magloire Pélage et le général
Richepanse(1), occupait, sur ses six pieds à peu près égaux, une bonne moitié
de la salle basse du logis. Autour de ce billard demi-séculaire, gravitaient
comme les satellites d’un astre glorieux, quatre à cinq tables en courbari,
destinées à recevoir les verres, les cartes, et aussi les dés ronflants des
habitués sédentaires ; car c’était le plus souvent aux dés que ces messieurs
s’amusaient à jouer la consommation de la journée ou le montant de la dépense,
dont la maîtresse de l’établissement avait depuis plusieurs mois débité leur
compte particulier.

Cette autre belle limonadière de cet autre café du Bosquet, transplanté aux
Antilles, était une grosse et grande fille de couleur, aussi humaine pour
toutes ses pratiques, que toutes ses pratiques paraissaient être tendres pour
elle."

A la Pointe à Pitre, à la Guadeloupe, le capitaine Salvage, maître Bastringue
et frère José, trois marins complètement différents, se lient par contrat pour
une "petite industrie maritime", c'est-à-dire piraterie. Chacun partira de son
côté et tous les trois se retrouveront, un an après, à Saint-Thomas pour
régler les comptes...

Edouard Corbière est considéré comme l'un des pères du roman maritime.

S'identifier pour envoyer des commentaires.