Hannah Arendt. Totalitarisme et banalité du mal
EAN13
9782130590958
ISBN
978-2-13-059095-8
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Débats philosophiques
Nombre de pages
176
Dimensions
19 x 12,6 x 1 cm
Poids
162 g
Langue
français
Code dewey
193
Fiches UNIMARC
S'identifier

Hannah Arendt. Totalitarisme et banalité du mal

Édité par

Presses universitaires de France

Débats philosophiques

Offres

La floraison des études arendtiennes n’a pas de précédent en théorie politique. Pourtant, l’abondance de publications n’éclaircit pas toujours le propos de la philosophe. Certaines de ses formulations, comme la très discutée « banalité du mal », restent mal comprises. Ses concepts principaux, comme totalitarisme, autorité ou jugement, sont rarement expliqués en relations les uns avec les autres. Quant à la pertinence de sa pensée dans une réalité sociopolitique autre que celle qui fut la sienne, elle demeure largement impensée.

Le but de notre ouvrage sera d’interroger en profondeur la pensée d’Arendt tout en suggérant des perspectives nouvelles sur son œuvre. Nous centrerons nos analyses sur deux concepts communément considérés comme centraux chez Arendt, le totalitarisme et le mal. À partir de là, nous retravaillerons ces concepts en allant au-delà des limites du modèle référentiel arendtien classique, soit des systèmes totalitaires du milieu du XXe siècle.

Annabel Herzog, Senior lecturer à l’École de sciences politiques de l’Université de Haïfa, Israël, est l'auteur de Penser autrement la politique (Kimé, 1997). Elle a publié des articles en français et en anglais dans des revues comme : Revue des études juives, Modern Judaism, Political Theory, Inquiry, Telos, etc.

S'identifier pour envoyer des commentaires.