Paradoxes et vérités
Éditeur
Atramenta
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Paradoxes et vérités

Atramenta

Non commercialisé sur notre site

Ce recueil d'aphorismes présente une succession de paradoxes et de vérités.

Stricto sensu, un paradoxe est une affirmation qui va contre (para) une
opinion (doxa). L'idée de vérité, elle, est une valeur de confiance absolue ou
un résultat calculé que rien ne peut contrarier en fonction des critères sur
lesquels on s'appuie pour l'énoncer.

Par exemple le "Je pense donc je suis" de Descartes est une vérité absolue de
sa philosophie parce que cette affirmation est claire et distincte,
c'est-à-dire évidente. Ces trois adjectifs sont les critères de vérité de ce
penseur. Et en effet, pour penser, il faut être.

En revanche l'expression : "Je suis un menteur" est un paradoxe, parce que si,
quand je l'énonce, je ne mens pas, elle est vraie, mais si je mens en
l'énonçant, elle devient fausse. Elle est donc bien "paradoxale".

La vie quotidienne est remplie de paradoxes et de vérités. Cela vient de ce
que les hommes, les femmes et les enfants existent entre le passé et le futur.
Cette situation est INTERMÉDIAIRE.

L'homme pense comme il vit. Il a donc besoin de naviguer entre les vérités et
les erreurs, ce qui l'oblige à "faire avec" des idées, des paroles et des
actions "paradoxales" : il ne peut pas faire autrement.

S'identifier pour envoyer des commentaires.