Guerre de la Vendée et des Chouans, Un terroriste qui dénonce la terreur
EAN13
9782911253515
ISBN
978-2-911253-51-5
Éditeur
CVRH – Centre vendéen de recherches historiques
Date de publication
Collection
MEMOIRES DE VEN
Nombre de pages
288
Dimensions
25 x 17 x 1 cm
Poids
496 g
Langue
français
Code dewey
944.042
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Guerre de la Vendée et des Chouans

Un terroriste qui dénonce la terreur

De

Édité par

CVRH – Centre vendéen de recherches historiques

Memoires De Ven

Offres


Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Devant ses collègues de la Convention, face au tout-puissant Comité de salut public dominé par Robespierre, le député montagnard Joseph Lequinio livre le rapport implacable de sa mission en Vendée en pleine opération « des colonnes infernales ». Risquant sa tête, il dénonce « la barbarie la plus outrée » qui se déchaîne contre les Vendéens, quel que soit leur camp. Paradoxe: dans ce même rapport, Lequinio, qui a mis en place à Fontenay-le-Comte un tribunal d'exception particulièrement sanguinaire, et a même abattu de sa propre main un prisonnier, préconise sans sourciller l'extermination de ce qui reste de la population vendéenne. L'extermination de 400 000 personnes, pourquoi pas, proclame Lequinio, mais sans cruauté et avec compassion, afin d'éviter « la souillure des remords ».

Cette première édition critique du rapport du conventionnel Lequinio, envoyé en mission en Vendée en pleine période de massacres par les « colonnes infernales » survient en plein débat d'actualité sur l'extermination de populations civiles, autour d'ouvrages récemment publiés ou en préparation pour cette année, ou du procès d'anciens responsables « khmers rouges » qui a lieu au Cambodge.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Artarit