Les Profiteurs du développement durable, document
Éditeur
Les Presses de la Cité
Date de publication
Collection
Documents Domaine Français
Langue
français
Code dewey
333.720944
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Profiteurs du développement durable

document

Les Presses de la Cité

Documents Domaine Français

Offres

  • Aide EAN13 : 9782258090477
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

Grenelle I et II, ce devait être le rendez-vous des consciences pour sauver la
planète... C'est surtout devenu un super Monopoly pour une dizaine d'acteurs
du CAC 40. D'EDF à Areva, en passant par GDF-Suez, Total, Veolia, Alstom,
Schneider Electric, Bouygues, Lafarge et Saint-Gobain, les grands groupes de
l'électronucléaire et des services se sont tous reconvertis en acteurs
vertueux de l'écologie pour gagner davantage d'argent en essorant toujours
plus l'unique payeur : l'abonné, quand ce n'est pas le contribuable, ce qui
revient au même. Curieusement, jamais, ni l'Etat, ni ces puissantes
multinationales n'ont entrepris d'aider financièrement les PME vertes
françaises. Ainsi, le lobby nucléaire a laissé mourir les deux leaders
mondiaux français dans le solaire et l'éolien. Résultat : l'industrie du
renouvelable n'emploie aujourd'hui guère plus de 26.000 salariés dans
l'hexagone, soit dix fois moins qu'en Allemagne ! Nos éoliennes sont danoises
ou allemandes, nos centrales et toitures solaires chinoises. Et le nucléaire
français (87% de notre électricité) règne toujours sans partage... A l'heure
de Fukushima, Yvan Stefanovitch nous révèle les abus, travers et fraudes de
ces profiteurs du développement durable qui en sont aussi les discrets
adversaires.

S'identifier pour envoyer des commentaires.