Le siège de Paris / journal d'un Parisien (1870-1871)
EAN13
9782869599833
ISBN
978-2-86959-983-3
Éditeur
Arléa
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
380
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
518 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le siège de Paris / journal d'un Parisien (1870-1871)

Arléa

Histoire

Indisponible

2 arléa

16, rue de l'Odéon, 75006 Paris

Tél. 01 43 26 98 18

Fax. 01 44 07 04 88

Mél : arlea@wanadoo.fr

Site : www.arlea.fr

Office de mai 2012

Ballainvilliers le 20 avril 2012

En librairie le 3 mai

“Histoire”

Adolphe Michel

Le Siège de Paris

Journal d’un Parisien (1870-1871)

Édition établie et préfacée par Alain Fillion

432 pages, 22 € EAN 9782869599833 mise en place souhaitée : 1 200

Événement historique majeur de la fin du xixe siècle, le siège de Paris par les troupes prussiennes a donné lieu à de multiples ouvrages, parmi lesquels celui d’Adolphe Michel occupe une place exceptionnelle.

Paru en 1871, ce journal est l'œuvre d’un Parisien dont on ignore à peu près tout, mais qui était à coup sûr un homme cultivé, un observateur méticuleux et bien informé.

Mettant en évidence la tension croissante au fil des jours, Adolphe Michel présente de façon chronologique ce qu’il observe autour de lui et ce qu’il apprend des événements tout au long du siège : comptes rendus des articles du Journal officiel et des rapports militaires, des communiqués de l’état-major sur les combats, décisions et proclamations du gouvernement de la défense nationale. C’est la plus authentique mise en évidence du tragique que furent les bombardements de la capitale, l’effervescence politique de la rue, l’aggravation journalière des conditions d’approvisionnement et d’alimentation, les privations et misères des Parisiens – jusqu’à la chasse au rat, au chat, au corbeau…

On a le sentiment d’être convié à l’avant-scène d’une tragédie vivante plutôt qu’à un cours d’histoire.

Le journal d'Adolphe Michel offre l’image d’un homme d’honneur, d’un écrivain distingué et d’un conteur attachant. De tous les mémorialistes du siège de Paris, il est un de ceux qui a su rendre les opérations militaires, les souffrances et les réactions du peuple de la capitale avec le plus de réalisme et, sans doute, de fidélité.

Ancien conseiller au Plan, Alain Fillion, l’éditeur de ce journal, est l’auteur notamment de Napoléon, dictionnaire intime (Teissèdre, 2004) Mémoires d'un communard, Larousse, 2009… Il est par ailleurs rédacteur scientifique au Dictionnaire Hachette.

S'identifier pour envoyer des commentaires.