Serge Gainsbourg, Écrire, s'écrire
EAN13
9782753587861
ISBN
978-2-7535-8786-1
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
EPURES (1)
Nombre de pages
126
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
112 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Serge Gainsbourg

Écrire, s'écrire

De

Presses universitaires de Rennes

Epures

Offres

Ce livre propose un portrait de Serge Gainsbourg – et non un commentaire de textes – à travers l'analyse de l'écriture de Lucien Ginsburg, son « inventeur ». Celui-ci a en effet réussi à créer une oeuvre qui ne fait littéralement qu'un avec son personnage puisqu'elle reprend et développe les trois principaux motifs observés dans la transformation « graphique » et identitaire de Lucien Ginsburg en Serge Gainsbourg : obsession pour les (pré)noms, jeux sur les lettres et variations sur la question du double. Ainsi, identité et écriture se confondent et mieux encore : l'auteur Serge Gainsbourg n'est « lui-même » que dans ses oeuvres, et en premier lieu dans ses paroles de chansons.
Au-delà de toute considération biographique, l'écriture gainsbourienne est donc fondamentalement une écriture de soi : elle ne s'arrête pas à l'oeuvre et « contamine » la vie pour mieux la réécrire. Avec Gainsbarre, la créature Gainsbourg enfante même son propre double dans une nouvelle transformation qui, elle aussi, transparaît dans l'écriture, parfois même jusque dans les lettres. L'auteur-personnage se perd alors définitivement dans ses jeux de masque mais n'en reste pas moins lui-même : l'inventeur d'une langue qui lui ressemble idéalement.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre-Julien Brunet