Le Banquet des Affamés
EAN13
9782070137879
ISBN
978-2-07-013787-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche (1)
Nombre de pages
256
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
328 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Banquet des Affamés

De

Gallimard

Blanche

Offres

«Je suis la somme de tous ceux dont j'ai, à distance, l'impression d'avoir endossé le costume. Je me reconnais en tous. Novice sur le pont noir de La Belle Poule, zouave d'opérette devant Sébastopol, soldat bafoué en Algérie, comédien et pourquoi pas saltimbanque, fossoyeur de l'empire, colonel des Turcos de la Commune, compagnon de Louise Michel et metteur en scène de ses œuvres, laissé pour mort sur la barricade du Château-d'Eau, estropié sans pension, condamné à mort, déporté en Calédonie, inventeur du théâtre déshabillé, directeur des Bouffes-du-Nord, gargotier, fondateur de journaux, orateur, dresseur de lions édentés, prétendant à la députation, buraliste en désespoir de cause, mari fidèle et père aimant.» Ainsi Didier Daeninckx fait-il parler Maxime Lisbonne (1839-1905). On comprend que l'auteur de Meurtres pour mémoire et de Galadio ait été fasciné par ce personnage de réfractaire haut en couleur, héros des barricades de la Commune, homme de théâtre, dur à cuire pétri d'idéaux révolutionnaires, précurseur des Restos du Cœur avec son «banquet des Affamés» et défenseur de la cause canaque alors que la plupart de ses amis bagnards se rangaient du côté de la brutalité coloniale. Maxime Lisbonne fit de sa vie une succession de fureurs héroïques et de ratages splendides : un vrai roman d'aventures.
Né en 1949, Didier Daeninckx a publié une quarantaine de romans et recueils de nouvelles, ainsi que des ouvrages en collaboration avec des dessinateurs comme Jacques Tardi ou des photographes comme Willy Ronis. Dernier roman paru aux Éditions Gallimard : Galadio (2010).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

7 mars 2013

instructif

Quand je veux me cultiver sur un sujet, je me tourne parfois vers Daeninckx. Ca tombe bien puisque son dernier roman nous parle de Maxime Lisbonne, homme de théâtre et communard. Or, si la Commune est une période qui m'attire, ...

Lire la suite

par (Libraire)
19 février 2013

Passionnant !

Maxime Lisbonne ? Un enfant de Paris qui traverse la seconde partie du 19e siècle la révolte chevillée au corps. Communard de la première heure, il défend la cause Canaque, sert des repas gratuits aux plus démunis du 18e arrondissement ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Didier Daeninckx